Danseuse espagnole (nudibranche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hexabranchus sanguineus

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Danseuse espagnole

La Danseuse espagnole (Hexabranchus sanguineus) est un nudibranche de la famille des Hexabranchidae natif du Bassin Indo-Pacifique.

Description[modifier | modifier le code]

La danseuse espagnole est un nudibranche doridien de grande taille pouvant atteindre une longueur maximale de 60 cm[1]. Cependant, la taille couramment observée est de l'ordre de 20 à 30 cm de long[2]. Sa livrée est généralement rouge orangé moucheté de multiples petits points blancs mais elle peut être également uniformément rouge vif ou jaune avec des taches éparses rouges. Son corps est aplati et mou, la partie dorsale antérieure est munie d'une paire de rhinophores rétractiles et la partie postérieure de six branchies contractiles en bouquet mais implantées individuellement. La paire de tentacules buccaux sont constitués d'une membrane souple munie de larges lobes digités. Au repos, les bords de son manteau son enroulés sur eux-mêmes créant ainsi une boursouflure périphérique. Si l’animal est perturbé, il déroule ses bords et peut nager par contractions et ondulations du corps afin de s'éloigner de l'élément perturbateur. C'est ce moyen original de défense qui lui vaut son nom vernaculaire de danseuse espagnole.

Les juvéniles sont plutôt blanchâtres à jaunâtres avec de multiples points mauves et les extrémités des rhinophores et des branchies orangés.

Distribution & habitat[modifier | modifier le code]

La danseuse espagnole est présente dans les eaux tropicales et subtropicales du Bassin Indo-Pacifique soit des côtes orientales de l'Afrique, Mer Rouge incluse, aux Iles d’Hawaï et des iles méridionales du Japon à l'Australie[1].

Elle affectionne les fonds rocheux et corallien de 1 à 50 mètres de profondeur[1].

Biologie[modifier | modifier le code]

La journée, la danseuse espagnole se terre à l'abri de la lumière dans les anfractuosités de son milieu pour ne sortir que tardivement dans la nuit. Elle se nourrit de diverses espèces d'éponge. Comme tous les nudibranches, elle est hermaphrodite et sa ponte forme une spirale à la dimension de l'animal donc relativement grande de teinte rouge à rose. Cette dernière est convoitée par certaines autres espèces de nudibranche comme Favorinus tsuragunus ou Favorinus japonicus[1].


Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d DORIS, consulté le 2 octobre 2015
  2. (en) « Hexabranchus pulchellus », sur seaslugsofhawaii.com (consulté le 2 octobre 2015).