Ligue catholique (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Ligue catholique ou Sainte Ligue est une coalition ouvertement dirigée contre la France de Louis XII, alors duc de Milan en titre, qui montrait d'importants appétits territoriaux en Italie du Nord en cherchant à étendre ses possessions en direction de la Vénétie.

Elle fut constituée le par le pape Jules II. Elle regroupait, outre le Saint-Siège, la couronne d'Aragon de Ferdinand II concerné par l'entremise de son royaume de Naples, la république de Venise et les cantons suisses.

L'Angleterre d'Henri VIII Tudor rejoignit cette Sainte Ligue le .

L'empereur Maximilien, resté l'allié théorique des Français, y fit son entrée le .

Voir aussi[modifier | modifier le code]