Levée du corps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La levée du corps est l'action de déplacer le corps d'un défunt après sa mise en bière depuis le lieu où est déposé le cercueil vers le véhicule des pompes funèbres qui emmènera le cercueil vers le lieu de la cérémonie ou de l'inhumation.

En droit et en médecine légale, on parle de « levée DE corps » (le terme levée du corps est usuel mais impropre) et il ne s'agit absolument pas du déplacement du corps, mais au contraire de l'examen très codifié du corps d'un défunt décédé de mort violente ou suspecte, ainsi que de son environnement. Cet examen est fait sous réquisition de l'autorité judiciaire, par tout docteur en médecine si les circonstances du décès paraissent claires et sans incidence judiciaire (suicide), plutôt par un médecin légiste s'il y a notamment suspicion d'homicide.

En France[modifier | modifier le code]

En cas de transport de corps lorsqu'il s'agit d'une crémation, après fermeture du cercueil, des fonctionnaires du type commissaires de police ou gardes champêtres (désignés à l'article L. 364-5) assistent à la levée du corps. Ils apposent sur le cercueil deux cachets de cire revêtus du sceau de la mairie ou du sceau du commissariat de police pour Paris. Des scellés sont posés sur le cercueil par l'entreprise des pompes funèbres lorsque la commune du lieu de mise en bière est différente de la commune du lieu d'inhumation. [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SECTION 2 : Surveillance des opérations consécutives au décès du code des communes