Les Sept Vies des chats d'Athènes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Sept Vies des chats d'Athènes
Auteur Tákis Theodorópoulos
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Genre Roman
Version originale
Langue grec
Titre Οι Εφτάψυχες των Αθηνών
Éditeur Océanida
Version française
Traducteur Gilles Decorvet
Éditeur Sabine Wespieser Editeur
Date de parution 2001
Nombre de pages 160
ISBN 978-2-84805-014-0

Les Sept Vies des chats d’Athènes (grec moderne : Οι Εφτάψυχες των Αθηνών) est un roman écrit par l'auteur grec Tákis Theodorópoulos et publié en 2001. Ce roman se déroule à Athènes, peu avant les Jeux olympiques d'été de 2004.

Résumé[modifier | modifier le code]

Récit[modifier | modifier le code]

Ce roman se déroule à Athènes, peu avant les Jeux olympiques d'été de 2004 prenant place dans cette même ville. Les autorités décident donc de se débarrasser des chats pour assurer la salubrité de la ville lors des évènements. Cependant, le Cercle des sept-âmes, une société à but non lucratif ayant pour conviction de nourrir et de s'occuper des chats errants, s'y opposent par le biais de sit-in. Il s'y déroulera de nombreuses péripéties.

Biographies fictives[modifier | modifier le code]

Après le récit, cet ouvrage propose des biographies fictives de 28 chats philosophes de l'Antiquité grecque tels que Platon, Diogène de Sinope, Épicure ou encore Xénophon.

Notes et références[modifier | modifier le code]