Tákis Theodorópoulos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tákis Theodorópoulos
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Tákis Theodorópoulos (grec moderne : Τάκης Θεοδωρόπουλος, né en 1954 à Athènes) est un écrivain grec et l’un des chefs de file de la nouvelle génération des romanciers grecs[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1972 à 1981, il étudie à Paris la littérature comparée, le théâtre, l'anthropologie et la culture gréco-romaine. Il collabore avec Libération comme journaliste culturel. Takis Théodoroulos a publié en grec une dizaine de romans et une pièce de théâtre. Son écriture s’inspire d’une solide culture antique qui est le sujet du Paysage absolu ainsi que des Sept Vies des chats d’Athènes, du Roman de Xénophon, et de L’Invention de la Vénus de Milo. Il dirige après avoir dirigé des collections de littérature étrangère chez différents éditeurs dont les éditions Kastaniotis. De nos jours il est éditeur chez Okéanida à Athènes. Il écrit aussi des chroniques pour le journal Ta Néa. Il est également le président du Centre national du livre de Grèce.

En 2004, il a reçu le prix de l'académie française pour le rayonnement de la langue et de la littérature française[2].

En 2016, il a dit que Ai Weiwei est « Simian chinoise »[Quoi ?][3],[4],[5].

Références[modifier | modifier le code]

Œuvres traduites en Français[modifier | modifier le code]