Les Neiges du Kilimandjaro (nouvelle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la [[littérature <adjF>]] image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant la littérature américaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Neiges du Kilimandjaro.
Les Neiges du Kilimandjaro
Image illustrative de l'article Les Neiges du Kilimandjaro (nouvelle)
Ernest Hemingway lors d'un safari en 1934
Publication
Auteur Ernest Hemingway
Titre d'origine The Snows of Kilimanjaro
Langue Anglais américain
Parution Esquire, 1936
Intrigue
Genre Nouvelle
Lieux fictifs Afrique

Les Neiges du Kilimandjaro (The Snows of Kilimanjaro) est une nouvelle d'Ernest Hemingway. D'abord publiée dans Esquire en 1936, reprise dans le recueil The Fifth Column and the First Forty-Nine Stories (en) en 1938 et dans le recueil homonyme en 1961.

La nouvelle est traduite en France par Marcel Duhamel en 1957.

Résumé[modifier | modifier le code]

En Afrique, pendant un safari, un écrivain nommé Harry souffre d'une sévère infection à la suite d'une banale éraflure. Il fait ainsi le point sur sa vie conjugale décevante et sur sa carrière d'écrivain. Peu à peu, il glisse dans le délire, prélude de sa mort.

Traduction française[modifier | modifier le code]

  • Les Neiges du Kilimandjaro, traduit par Marcel Duhamel, dans Les Neiges du Kilimandjaro et autres nouvelles, Paris, Le Club du meilleur livre, 1957
    • réédition dans Les Neiges du Kilimandjaro, suivi de Dix indiens, Paris, Le Livre de poche no 301, 1958
    • réédition dans Les Neiges du Kilimandjaro, suivi de Dix indiens, Paris, Gallimard, Folio no 151, 1972
    • réédition dans Les Neiges du Kilimandjaro et autres nouvelles, traduction de Duhamel révisée par Marc Saporta, Paris, Gallimard, Folio bilingue no 100, 2001

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

En 1952, la nouvelle est adaptée au cinéma par Henry King sous le même titre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]