Le Mat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le jeu image illustrant l’ésotérisme
Cet article est une ébauche concernant le jeu et l’ésotérisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Atout non numéroté, le Fol, du jeu de Jean Dodal (début XVIIIe siècle.

Le Mat ou Le Fou (ou Le Fol) est une des seules cartes sans numéro dans la plupart des variantes du tarot dit de Marseille ; habituellement classé comme faisant partie de la série des atouts, il est le seul atout non numéroté (aussi appelé "l'arcane sans chiffre"), à l'exception notable des variantes dites de Rouen ou de Bruxelles où il porte le numéro XXII.

Dans le tarot moderne, il est devenu l'Excuse, aussi dite la Mandoline : dans les règles du XVIIe siècle il remplissait le même rôle.

Description et symbolisme[modifier | modifier le code]

Dans son habit, il ressemble à un arlequin, mais représente aussi l'imagerie des trouvères et troubadours du Moyen Âge, qui colportaient idées, poèmes et chants au travers des chemins qu'ils parcouraient. Il est équipé de la « besace » des voyageurs, montée sur un bâton. Un animal le suit. Sa marche se presse en raison de chiens mordant derrière, comme un symbole de la force irrationnelle qui le pousse vers l'inconnu.[réf. nécessaire]

Selon Jean-Pierre Jouvin, la dénomination Mat renvoie à un concept scolastique materia prima qui renvoie lui-même à la philosophie aristotélicienne (cf. chez Aristote les concepts de puissance et d'acte). La lame n'étant pas numérotée, n'occupe à vrai dire ni la première ni la dernière place dans les lames majeures. La position de cette lame manifeste l'ordre du potentiel ; les lames numérotées renvoient, elles, à ce qui est en acte. L'acte commence avec la lame I, le Bateleur. Le Fou (ou le Mat) est de nature indéterminée ; les lames suivantes (celles qui vont de la lame I, le Bateleur à la lame XXI, le Monde) sont bien déterminées ; elles balisent, déterminent un chemin spirituel.

Cf. Thèse de philosophie : Jean-Pierre Jouvin, t. 1. Imagination et alchimie à la Renaissance. L'exemple du tarot de Marseille. Tarot alchimique. Une approche philosophique, L'Harmattan, 2016, 282 p.

t. 2. Imagination et alchimie à la Renaissance. L'exemple du tarot de Marseille. Lames de l'âme. Approche néoplatonicienne du tarot, L'Harmattan, 2016, 254 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :