Le Crépuscule des dieux (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Crépuscule des dieux.

Le Crépuscule des Dieux
Auteur Bryan Perro
Pays Drapeau du Canada Canada
Genre Roman
Éditeur Éditions des Intouchables
Collection Jeunesse
Date de parution 2003
Nombre de pages 253
ISBN 2895490899
Série Amos Daragon
Chronologie

Le Crépuscule des dieux est un roman paru en 2003 et écrit par Bryan Perro. C'est le troisième livre de la série Amos Daragon.

Résumé[modifier | modifier le code]

Amos, maintenant en possession des masques de l'air et de feu, commence à avoir des problèmes avec ses pouvoirs. Pendant qu'il se promène, les Bonnets-rouges attaquent Berrion, tuant Urban Daragon en essayant de tuer Amos. Cela le met en colère et il enflamme toute la ville. Sa mère est faite prisonnière et Junos disparaît. C'est Gwenfadrille qui soigne Amos pour qu'il commence véritablement sa quête de porteur de masques. Lors de son voyage pour aller sauver sa mère, accompagné de Béorf, il s'arrête au château du Duc Augure De Verbouc. Ce dernier est victime d'une malédiction pesant sur son trésor et sa famille à la suite d'un pacte conclu par un de ses aïeuls avec le diable. Amos et Béorf continuent à avancer dans la forêt jusqu'à tomber sur des Bonnets-rouges. Seul un de ces gobelins a survécu à une mystérieuse attaque, et il les accompagne un certain temps, pensant que les deux amis le protégeront. Amos reçoit par la suite un collier avec cent molosses hurlants en forme de dents. Amos et Béorf tombent dans une embuscade par des Bonnets-Rouges Ils se font sauver par un vieil homme, Sartigan, chevauchant une licorne. L'homme est un ancien chasseur des dragons, et il devient leur maître.

Ils continuent à avancer et parviennent au village d'Uspran, là où vivent les béorites du Sud. Ils apprennent que la ville est toujours dirigée par un Bromanson, et que les béorites sont victimes d'une malédiction qui tue les nourrissons. De plus, le village doit participer à l'effort de guerre du roi Harald aux Dents bleues, qui s'est allié aux deux autres rois vikings. Ils prennent alors la mer en direction de la capitale. En chemin, ils se font attaquer par des Merriens qui tentent de les envoûter.

Arrivé chez Harald, le roi met les saphirs dans sa forge, et un kelpie, une créature mi-cheval, mi-poisson, les transforme en un masque de l'eau. Les trois rois Vikings se chargent chacun d'une mission pour écarter la menace des Bonnets-rouges et du dragon. Harald aux Dents bleues s'occupe de tuer le dragon ainsi que les Bonnets-rouges de la montagne. Ourm le Serpent rouge, grâce à sa flotte de drakkars, s'occupe d'éliminer les Merriens, et Wasaly de la Terre verte s'occupe de libérer les terres des vikings du Sud.

Amos et Béorf se rendent alors chez le dragon pour le combattre par la ruse. Amos se fait passer pour un sorcier qui peut devenir invisible et faire apparaître un ours, qui est en fait Béorf. Il conclut un marché avec le dragon en lui promettant de lui donner un trésor, celui du duc Augure De Verbouc afin de le tuer par la malédiction du trésor. Le dragon leur fait cadeau de l'un de ses œufs, et Béorf dérobe en secret une pierre de puissance pour Amos. Ce dernier la place dans le masque de l'eau ; il possède maintenant les pouvoirs de cet élément.

Amos, avec l'aide de Béorf et de plusieurs chevaliers vikings, réussit à libérer les prisonniers des Bonnets-rouges. Amos apprend des prisonniers que sa mère est déjà vendue en esclavage près de la Mer Sombre. Dès qu'Amos et Béorf se sortent du camp des Bonnets-rouges, les béorites entrent dans une rage guerrière et tuent les Bonnets-rouges. Le dragon, maintenant très malade après avoir touché le trésor, arrive dans la bataille et est tué par le béorite Hulot Hulson par un coup d'épée à l'estomac. C'est ce qui marque la fin de la bataille. Amos retourne à Upsgran et apprend de Sartigan que les dragons pondent leurs œufs en paires, et qu'il y a un autre dragon dans le monde.

Personnages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]