Le Business

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Business
Auteur Iain Banks
Genre Roman
Version originale
Titre original The Business
Éditeur original Little, Brown and Company
Langue originale Anglais britannique
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 0-316-64844-2
Version française
Traducteur Christiane Ellis
David Ellis
Lieu de parution Paris
Éditeur Belfond
Collection Littérature étrangère
Date de parution 20 septembre 2001
Type de média Livre papier
Nombre de pages 350
ISBN 978-2714437471

Le Business (titre original en anglais : The Business) est un roman de l'écrivain écossais Iain Banks paru en 1999 puis traduit en français et publié par les éditions Belfond en 2001.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

L'ouvrage aborde les problématiques de gouvernance d'entreprise, de l'écologie et de la préservation d'un mode de vie traditionnel.

Le roman se déroule dans le monde contemporain, avec l'existence d'un pays fictif dans l'Himalaya, la principauté de Thulahn. Certains critiques[Qui ?] le décrivent comme un roman de science-fiction.

Éléments de l'histoire[modifier | modifier le code]

Le Business[modifier | modifier le code]

Le Business est une sorte d'entreprise-nation occulte, à la tête de multiples filiales et participations, régie par des institutions qui lui sont propres, et dont la création, sous la forme d'une guilde de négociants, remonte à l'Antiquité gréco-romaine.

Le Thulahn[modifier | modifier le code]

Partiellement inspiré du royaume du Bhoutan, et d'un autre royaume fictif, Shangri-La, Thulahn est un pays imaginaire. Situé dans l'Himalaya, ce pays doit être acquis par l'héroïne, Kate Telman, pour le compte du Business, avec pour visée d'obtenir un siège aux Nations unies et l'immunité diplomatique.

Pour sa part, la principauté de Thulahn est dirigée par une sorte de despote éclairé par les préceptes du bouddhisme.

La confrontation entre les principes et pratiques capitalistiques des multinationales et ceux et celles d'un petit État vivant en quasi-autarcie forme l'un des principaux ressorts du récit.

Réception[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]