Lavandula stoechas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lavandula stoechas est une espèce de lavande très florifère. Elle porte les plus grosses fleurs du genre.

Elle est parfois appelée lavande papillon, lavande stéchade, lavande à toupet, lavande espagnole ou lavande des îles d'Hyères.

Description[modifier | modifier le code]

  • Arbrisseau aromatique très ramifié au feuillage feutré blanc-gris dense, jusqu'à 1 m de haut.
  • Fleurs en pseudo épis denses de coupe carrée.
Lavande stéchade au milieu des ajoncs en Algarve

Répartition[modifier | modifier le code]

Bassin méditerranéen.

Culture[modifier | modifier le code]

  • Utilisation : pots, massifs...
  • Entretien : taille après floraison.
  • Sol : drainant, acide.
  • Floraison : violet-bleu, d'avril à juin.
  • Rusticité : -3 à -7 °C.
  • Arrosage et fertilisation : arroser le moins possible, même si l'été est chaud ; craint l'humidité ; l'engrais est inutile.

Sous le nom de Stoechas arabique, ses fleurs pouvaient être un des multiples constituants de la thériaque de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle[1].

Intérêt médicinal[modifier | modifier le code]

La lavande papillon fait partie des 5 principales plantes utilisées par la mésange bleue pour protéger son nid contre les parasites[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. D'après Maistral, in Yannick Romieux, De la hune au mortier, Éditions ACL, Nantes, 1986
  2. Article scientifique publié dans la revue Ecology Letters (2002) : Utilisation d'une sélection de plantes par les mésanges bleues pour maintenir un environnement olfactif à leurs nids, en Corse. (en) Cécile Petit, Martine Hossaert-McKey, Philippe Perret, Jacques Blondel, Marcel M. Lambrechts, « Blue tits use selected plants and olfaction to maintain an aromatic environment for nestlings », Ecology Letters, vol. 5, no 4,‎ , p. 585–589 (DOI 10.1046/j.1461-0248.2002.00361.x)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :