Labeotropheus trewavasae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M'Buna.
Labeotropheus trewavasae
Description de cette image, également commentée ci-après
Au center, spécimen bleu avec la dorsale rouge a "Thumbi West" en milieu naturel
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Super-classe Osteichthyes
Classe Actinopterygii
Sous-classe Neopterygii
Infra-classe Teleostei
Super-ordre Acanthopterygii
Ordre Perciformes
Sous-ordre Labroidei
Famille Cichlidae
Genre Labeotropheus

Nom binominal

Labeotropheus trewavasae
Fryer, 1956

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Répartition géographique

Description de cette image, également commentée ci-après
Le lac Malawi seul endroit où réside à l'état sauvage Labeotropheus trewavasae

Labeotropheus trewavasae est une espèce de cichlidé originaire et endémique du lac Malawi, en Afrique de l'Est.

Variétés géographiques[modifier | modifier le code]

Spécimen tout bleu en aquarium

Liste non exhaustive des localités de pêches (la coloration notamment, peut varier du tout bleu à bleu à dorsale rouge à presque tout rouge ou orangé et rosé) :

  • Labeotropheus trewavasae "Boadzulu"[1]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Chirombo Point" - Nkhata Bay"[1]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Charo"[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Chimwalani Reef"[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Chinyankwazi"[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Chirwa Island"[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Chitande Island"[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Chesese"[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Chidunga Rocks"[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Chiloelo"[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Chilumba"[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Chinyamwezi Island"[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Chiofu"[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Gome"[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Higga Reef"[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Hora Mhango"[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Katale Reef"[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Katale Island"[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Lumbaulo"[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Lion's Cove" - "Chitande"[1]'[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Maison Reef"[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Manda"[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Mara Rocke" - (Tanzanie)[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Metangula"[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Minos Reef"[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Mumbo"[1]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Maleri Island"[1]'[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Masinje Rocks"[1]'[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Nankoma"[1]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Namalenje Islands"[1]'[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Nkhata Bay"[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Nkolongwe"[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Nakantenga Island"[1]'[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Nkhungu Point"[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Ntekete"[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Nakantenga Island"[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Sambia Reef"[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Taiwan Reef"[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Thundu"[4]'[3]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Thumbi Point"[4]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Thumbi West"[1]'[4]'[3]'[2]
  • Labeotropheus trewavasae "Zimbawe Rock"[1]'[4]'[3]'[2]

Description[modifier | modifier le code]

Il mesure 15 cm[5] de longueur et les femelles sont légèrement plus petites. La lèvre supérieure est proéminente et munie de fines dents destinées au raclage des algues sur les roches. Les femelles sont de coloration grise/orange à "OB" (orange blotch) - "blotch" = pour désigner des taches mal définies et répartie de manière aléatoire sur le corps - suivant les populations.

Reproduction[modifier | modifier le code]

En aquarium, la reproduction est assez facile mais l'élevage des jeunes plus malaisé. L'incubation est buccale, la femelle prête à pondre laisse apparaître une papille génitale blanche. Un jeune va mettre une année entière pour être en âge de se reproduire.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cette espèce est principalement végétarienne et se nourrit dans son milieu de la couverture biologique qui recouvre le substrat l'« aufwuchs » ou périphyton.

Croisement, hybridation, sélection[modifier | modifier le code]

Il est impératif de maintenir cette espèce et le genre Labeotropheus seul ou en compagnie d'autres espèces, d'autres genre, mais de provenance similaire (lac Malawi), afin d'éviter toute facilité de croisement. Le commerce aquariophile a également vu apparaitre un grand nombre de spécimens provenant d'Asie notamment et aux couleurs variées ou albinos, dues à la sélection, à l'hybridation ou autres procédés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le guide Back to Nature des cichlides du Malawi de Ad Konings 2e édition.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :