Labdacos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, Labdacos (en grec ancien Λάβδακος / Lábdakos), fils de Polydore, est roi de Thèbes. Il est le père de Laïos[1], père d'Œdipe[2], et ancêtre éponyme de la lignée maudite des Labdacides.

Mythe[modifier | modifier le code]

Le Pseudo-Apollodore mentionne le nom de sa mère, Nyctéis, fille de Nyctée[3] ; il succède à son père sur le trône, et mène une guerre contre Pandion, fils d'Érichthonios, roi d'Athènes, pour une question de frontières. Il est vaincu après l’intervention de Térée, roi de Thrace, aux côtés de Pandion[4]. Il serait mort « après Penthée parce qu'il s'était comporté comme lui[5] » : Penthée fut tué par les Ménades pour s'être opposé au culte de Dionysos.

Selon Pausanias, il est encore très jeune à la mort de Polydore son père, et la régence échoit à Nyctée puis, à la mort de celui-ci, à son frère Lycos. On ne sait pas vraiment pourquoi, mais c’est à partir de ce personnage que les choses tournent mal dans la maison royale de Thèbes[6]. Devenu adulte, Labdacos reçoit le pouvoir, mais il meurt peu après et Lycos assure à nouveau la régence à la place de Laïos enfant.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Grant & Hazel 1955, p. 227.
  2. Grant & Hazel 1955, p. 263.
  3. Apollodore, Bibliothèque [détail des éditions] [lire en ligne], III, 5, 5.
  4. Pseudo-Apollodore, III, 14, 8.
  5. Traduction d'Ugo Bratelli, voir Sources.
  6. « Les Labdacides », sur www.ralentirtravaux.com (consulté le 9 octobre 2016)

Sources[modifier | modifier le code]