La Vieillesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vieillesse (homonymie).
image illustrant la littérature <adjF> image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant la littérature française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Vieillesse
Auteur Simone de Beauvoir
Pays Drapeau de la France France
Genre Essai
Éditeur Gallimard
Collection Blanche
Date de parution
ISBN 2070268020

La Vieillesse est un essai de Simone de Beauvoir publié le aux éditions Gallimard.

Résumé[modifier | modifier le code]

À l'aide de nombreux exemples elle aborde le caractère concret des problèmes, politiques, sociaux, existentiels, philosophique, psychologiques du vieillissement, de la mort dans les sociétés anciennes, primitives et modernes en France comme dans les autres pays occidentaux. L'essai est composé de deux parties.

La première correspond à une vision engagée « politique » de la vieillesse dans les sociétés primitives, dans les sociétés occidentales depuis les origines platoniciennes et judaïques jusqu'aux exemples. Dans cette première partie elle démontre que les sociétés modernes se comportent de façon aussi « dégradantes » que certaines des sociétés primitives. Les vieillards sont des bouches inutiles à nourrir. Elle est en cela un précurseur du combat politique de personnes âgées pour faire reconnaître leur droits dans un monde qui exclut les anciens.

Dans une seconde partie par des exemples littéraires, historiques (Georges Clemenceau, Philippe Pétain, Gandhi...) des enquêtes sur le terrain, des visites de l'hospice de l'Hôpital de la Salpêtrière, elle définit ce qui pour elle peut donner du sens dans l'absurdité d'un monde impitoyable pour les anciens au grand âge. L'engagement au service des autres dans des projets et des combats politiques donnent même au grand âge des objectifs qui font sens pour la personne elle-même pour son environnement, pour la société, l'exemple réformateur de Jean XXIII convoquant le concile de Vatican II étant un exemple de courage politique.

Éditions[modifier | modifier le code]