La Victoire mutilée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Victoire mutilée
Titre original The Woman of Bronze
Réalisation King Vidor
Scénario Hope Loring
Louis Duryea Lighton
Acteurs principaux
Sociétés de production Samuel Zierler Photoplay Corporation
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film dramatique
Sortie 1923

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Victoire mutilée[1] (The Woman of Bronze) est un film américain réalisé par King Vidor, sorti en 1923.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le sculpteur Leonard Hunt reçoit une commande pour un mémorial de guerre. Il prend Sylvia Morton comme modèle de sa statue de "La Victoire", et tombe amoureux d'elle. Mais il n'est pas satisfait de son travail, sa statue manquant d'âme selon lui. Lorsque sa femme Vivian s'en prend à lui, Leonard casse la statue de colère et part. Quelques mois plus tard, il revient pour trouver sa statue restaurée, et il se rend compte qu'il y a chez Vivian ce supplément d'âme qui manquait à son travail. Toutefois, elle ne le reçoit pas à bras ouverts et lui annonce son départ pour l'Italie. Il se remet alors au travail avec fièvre et rejoint sa femme.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. film appelé La Rivale dans la filmographie de King Vidor, La Grande Parade - Autobiographie, éd. JC Lattès, 1981 (traduction française de C. Berge et M. Doassans)