La Rose écarlate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Rose écarlate
Série
Auteur Patricia Lyfoung
Couleurs Philippe Ogaki
Linda Arksonesilp
Fleur D
Genre(s) Historique

Thèmes Aventure
Romance
Fantasy
Personnages principaux Maud de la Roche
Guilhem de Landrey
Lieu de l’action France du XVIIIe siècle

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur Delcourt
Collection Jeunesse
Nb. d’albums 16

La Rose écarlate est une série de bande dessinée de Patricia Lyfoung en collaboration avec Philippe Ogaki, mélangeant les styles franco-belge et manga. Publiée chez Delcourt depuis 2006, elle comprend seize tomes.

Résumé de l'oeuvre[modifier | modifier le code]

Dans le Périgord, Maud mène une vie paisible avec son père forgeron et ses amis. Mais un soir, son père se fait assassiner par un inconnu, qu'elle réussit à balafrer, qui voulait le carnet de voyage de son père dans l'Empire ottoman, et qui venait de Paris. Très vite, elle apprend qu'elle a un grand-père, un noble, qui vit près de la capitale, elle décide donc de le rejoindre dans le but de venger son père. Malheureusement, le vieil homme refuse son comportement de garçon manqué, qui rêve de devenir escrimeuse. Un rêve accentuer par la présence du Renard, un bandit qui vole les riches pour donner aux pauvres. À un bal où son grand-père l'amène, Maud rencontre Guilhem de Landrey, un jeune comte, mais aussi le baron de Huet qui a une ressemblance frappante avec le meurtrier de son père, ce qui amène Maud à l'agresser, mais il n'est pas balafré, ce qui met son grand-père en rage. Ce dernier décide de l'enfermer au château, malgré cela Guilhem accepte de lui donner des leçons d'escrime, ce qui va les rapprocher. Maud décide alors de devenir une héroine comme Le renard, elle deviens alors La Rose écarlate. Elle apprend alors qu'en réalité Le Renard n'est autre que Guilhem. Ce dernier lui propose alors son aide afin de trouver l'assassin de son père. Suite à des enquêtes, ils suspectent le baron de Huet, qui est en quête du trésor des Templiers. Au cours de leurs aventures de Paris à Venise, de Constantinople à une mystérieuse Vallée Sacrée, Guilhem et Maud découvrent leurs sentiments l'un envers l'autre. Ensemble, ils tentent de venger le père de Maud ( Cycle 1 ).

Plusieurs mois après leur retour, Guilhem et Maud sont à présent fiancés. Alors que leur mariage approche, ils sont invités à un bal donné par le célèbre Linus Grimaldi, un grand aventurier. Là bas, une amitié naît entre Maud et leurs haute, et Guilhem rencontre la mystérieuse Natalia Kouroukovska. Cette dernière a été victime d'une des escapades nocturnes du Renard et de La Rose écarlate, Guilhem lui a volé sa bague qui ressemble étrangement à celle de son père défunt. Lors du mariage de Guilhem et Maud, Natalia lui demande de la suivre car elle est en contact avec son père. Maud part alors à sa poursuite en compagnie de Linus, qui au fil du temps a un comportement étrange. Finalement, c'est à Saint-Pétersbourg que se trouve le père de Guilhem, qui cherche à ressusciter son épouse, morte il y a très longtemps. Maud et Guihem rallient alors Natalia et cette cause pour éviter que Linus et sa maîtresse, l'impératrice de Russie, ne deviennent éternels grâce à la mythique Fontaine de Jouvence ( Cycle 2 ).

Deux ans plus tard, Maud est devenue La femme en noir, grâce à l'aide de son Corbeau, elle souhaite venger la mort de Natalia, perpétrée par l'organisation pour laquelle elle travaillait, Le Cercle. Pour une mission, elle retourne à Paris, et revoit Guilhem qui l'a cherchée depuis tout ce temps. Après de nombreuses péripéties, Maud et Guilhem sont à nouveau réunis, mais ils doivent vaincre le Cercle qui veut déclencher une guerre en Europe et, grâce à de l'énergie magique, créer une arme terrible, qui leur permettra de dominer le monde ( Cycle 3 ).

Albums[modifier | modifier le code]

  1. Je savais que je te rencontrerais ()
  2. Je veux que tu m'aimes ! ()
  3. J'irai où tu iras ()
  4. J'irai voir Venise ()
  5. Je serai toujours avec toi ()
  6. Je crois que je t'aime ()
  7. Tu seras toujours à moi ()
  8. Où es-tu ? ()
  9. Me pardonneras-tu ? ()
  10. Tu aurais dû me laisser mourir ()
  11. Peux-tu comprendre cela ? ()
  12. Tu m'as ouvert les yeux ()
  13. Elle a tellement changé ()
  14. Elle m'a toujours protégé ()
  15. Elle rend le monde meilleur ()
  16. Il me fait confiance ()

La série est divisée en cycles de six tomes par intrigues : Le Lieu de Dieu, La Fontaine de Jouvence et Le Cercle.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix des Lecteurs du Journal de Mickey, attribué par un jury d'enfants représentatif des 250 000 lecteurs du magazine, a été décerné en 2007 au troisième tome de La Rose écarlate.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Novélisation[modifier | modifier le code]

Deux romans ont été tirés de La Rose écarlate, écrits par Sarah Cohen-Scali sous le pseudonyme de Sarah K. :

  1. Bas les masques ! (Hachette Jeunesse, )
  2. Mission Venise (Hachette Jeunesse, )

L'histoire, sensiblement différente, éclaire néanmoins certains aspects de la bande dessinée.

Une autre novélisation a été publiée par Cécile Beacourt en 2018 :

  1. Je savais que je te rencontrerais (Delcourt, Jeunesse, )
  2. Je veux que tu m'aime (Delcourt, Jeunesse, )

Cette adaptation, plus fidèle à la bande dessinée, est accompagnée d'illustrations de Patricia Lyfoung.

Série dérivée[modifier | modifier le code]

Scénarisée par Lyfoung mais dessinée par Jenny, une série dérivée nommée La Rose écarlate - Missions raconte sous forme de diptyques les aventures de la Rose Écarlate et du Renard, entre le tome 6 et 7 lorsqu'ils reviennent de l'Empire ottoman, fiancés. Elle s'intéresse à leurs doubles vies de justiciers, et est publiée chez Delcourt :

  1. Le Spectre de la Bastille 1/2 ()
  2. Le Spectre de la Bastille 2/2 ()
  3. La Dame en rouge 1/2 ()
  4. La Dame en rouge 2/2 ()
  5. La Belle et le loup 1/2 ()
  6. La Belle et le loup 2/2 ()
  7. Souvenirs d'Ecosse 1/2 ()
  8. Souvenirs d'Ecosse 2/2 (2020)

Traduction[modifier | modifier le code]

La série a été publiée en anglais aux éditions Papercutz dès l'année 2017, sous le nom de The Scarlet Rose. Chaque volume contient l'équivalent de deux tomes français :

  1. I knew I'd meet you ()
  2. I'll go where you go ()
  3. I think I love you ()
  4. You will always be mine ()
  5. You should have let me die ()
  6. You opened my eyes (2021)