La Maison du pêcheur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Maison du pêcheur
Réalisation Alain Chartrand
Scénario Jacques Bérubé
Mario Bolduc
Alain Chartrand
Acteurs principaux
Sociétés de production Groupe PVP
Pays d’origine Drapeau : Canada Canada (Drapeau : Québec Québec)
Genre Drame historique
Durée 97 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Maison du pêcheur est un film québécois réalisé par Alain Chartrand, sorti en 2013.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film met en scène l'histoire vraie des frères Paul et Jacques Rose et de leur ami Francis Simard débarquant à Percé à l'été 1969 pour y ouvrir La Maison du pêcheur, un lieu de rencontre pour les habitants du coin ayant pour but de promouvoir l'indépendance du Québec. Des jeunes provenant de partout au Québec viennent camper sur les lieux. Le jeune Bernard, fils de pêcheur des environs, s'intéresse au groupe malgré les réticences de sa fiancée Geneviève. Alors que les autorités, menées par le propriétaire d'un camping voisin, tentent de faire fuir les trois membres du FLQ, ces derniers définissent leur future action politique qui mènera à leur arrestation à l'automne 1970 pendant la Crise d'Octobre.

Autour du film[modifier | modifier le code]

La recherche historique et les entrevues nécessaire à la réalisation du film ont été faites par Jacques Bérubé, qui a aussi écrit le scénario de base. Alain Chartrand et le coscénariste Mario Bolduc ont ensuite complété le travail d'écriture. Le tournage s'est déroulé à Percé, en Gaspésie, du début septembre à la mi-octobre 2012, et deux jours de tournage additionnels ont eu lieu à Montréal, à la fin novembre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Graffiti conservé au restaurant
La Maison du Pêcheur à Percé

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix Coup de cœur du public, Festival de films Ciné-7 de Sept-Îles, janvier 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles-Henri Ramond, « Entrées en salles des films québécois de 2013 », (consulté le 24 mars 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]