La Liberté (Manitoba)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la presse écrite image illustrant la francophonie image illustrant le Canada
Cet article est une ébauche concernant la presse écrite, la francophonie et le Canada.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Liberté
Pays Manitoba
Langue Français
Périodicité hebdomadaire
Format Tabloïd
Genre Généraliste
Diffusion 6200 ex. (mercredi)
Fondateur Louis-Philippe-Adélard Langevin
Date de fondation 1913
Ville d’édition Winnipeg/Saint-Boniface

Propriétaire La Liberté
Rédacteur en chef Sophie Gaulin
Site web La Liberté

Le journal La Liberté a été fondé en 1913 par Monseigneur Louis-Philippe-Adélard Langevin, évêque de Saint-Boniface dans le Manitoba au Canada, et fête son centenaire en 2013[1].

En 1970, la Société franco-manitobaine crée « Presse-Ouest ». Cette société est propriétaire du journal.

La rédaction est installée au 420 des Meurons, à Saint-Boniface.

La Liberté est un hebdomadaire qui paraît tous les mercredis. Quelque 30 000 personnes lisent le journal, qui est tiré à 6200 copies[2].

La Liberté est éditée en langue française. Le journal est diffusé par abonnement ainsi que distribué dans les kiosques à journaux, à Winnipeg ainsi que dans les communautés francophones du Manitoba et les écoles franco-manitobaines.

La Liberté publie également « Le Journal des jeunes », un mensuel d’information, et gère « Action Médias », un projet de formation des jeunes au journalisme.

La Liberté est membre de l’Association de la Presse Francophone.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Radio-Canada, « 100 ans de La Liberté : souvenirs d'un journal », sur www.radio-canada.ca,‎ (consulté le 17 août 2013)
  2. Données techniques du journal