La Guerre dans le Haut-Pays

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Guerre dans le Haut-Pays
Auteur Charles-Ferdinand Ramuz
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Genre Roman
Éditeur Éditions des Cahiers vaudois
Lieu de parution Lausanne
Date de parution 1915
Chronologie

La Guerre dans le Haut-Pays est un roman de Charles-Ferdinand Ramuz publié en 1915.

Historique[modifier | modifier le code]

La Guerre dans le Haut-Pays est un roman de Charles-Ferdinand Ramuz (1878 † 1947), publié en 1915 par les Éditions des Cahiers vaudois[1]. Dans ce roman historique, Ramuz raconte un épisode de la révolution vaudoise ayant pour cadre principal la vallée des Ormonts dans les Préalpes vaudoises.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 1797, dans le Haut-Pays, les « idées nouvelles » arrivent jusque dans la paroisse, dérangeant les tenants de la tradition et surtout l'idylle amoureuse entre Félicie, la fille du modéré Jean Bozon, et David, le fils du réactionnaire Josias-Emmanuel Aviolat. De jeunes excités mettent le feu à la maison de Pierre Ansermoz, un ancien soldat d'un régiment français. David lui ayant porté secours, les deux hommes s'enfuient et s'enrôlent dans les troupes du bas, sans grande conviction pour David.
Dans la bataille du col de la Croix, le vieux Josias tuera son propre fils et Félicie devenue folle, va passer le reste de sa vie à chercher son amoureux.

Éditions en français[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Doris Jakubec, La Guerre dans le Haut-Pays - Notice de Roger Francillon, in C. F. Ramuz, Romans – I, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade (2005), pp. 1615-1628 (ISBN 2-07-011639-5)