La Bonne Dame de Nancy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Bonne Dame de Nancy
Réalisation Denis Malleval
Scénario Chantal de Rudder
Acteurs principaux
Sociétés de production Effervescence fiction
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre policier
Durée 90 minutes
Première diffusion 20 février 2016 (Belgique)
3 mai 2016 (France)


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Bonne Dame de Nancy est un téléfilm français de Denis Malleval, produit par Effervescence[1], diffusé le sur la RTBF et le sur France 3.

Adapté de l'affaire Simone Weber dite « la diabolique de Nancy ».

Résumé[modifier | modifier le code]

L’action se passe vers la fin de l’année 1981. Bernard Hettier, un homme séduisant âgé de 55 ans, retrouve Simone Weber, 52 ans, qu’il avait fréquentée vingt ans plus tôt. Contre toute attente, une relation sentimentale et charnelle se noue entre eux. Après quelques mois d’une passion brûlante, Simone laisse apparaître un caractère ombrageux et une jalousie maladive qui incitent Bernard à préférer reprendre son indépendance.

Pendant les trois années suivantes, il sera surveillé et harcelé par cette femme machiavélique qui tentera bien des manœuvres pour reconquérir son amant.

Bernard Hettier disparaît le .

Fiche Technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le téléfilm a été tourné à Lyon et dans la région lyonnaise, notamment sur le campus de La Doua à Villeurbanne[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éric Nicolas, « Simone Weber, première, action ! », sur L'Est républicain, .
  2. Laura Lepine, « France 3 tourne l’affaire Simone Weber sur le campus LyonTech-la Doua », sur Le Progrès, (consulté le 28 octobre 2015).