L'Homme de la rue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Homme de la rue
Description de l'image Poster - Meet John Doe 08.jpg.
Titre original Meet John Doe
Réalisation Frank Capra
Scénario Robert Riskin
Acteurs principaux
Sociétés de production Frank Capra Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie dramatique sociale
Durée 122 minutes (1 h 50)
Sortie 1941

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Meet John Doe
Gary Cooper in Meet John Doe trailer.jpg
Barbara Stanwyck in Meet John Doe trailer.jpg

L'Homme de la rue (Meet John Doe) est un film américain de Frank Capra sorti en 1941.

Résumé[modifier | modifier le code]

À la suite du rachat de son journal par un riche homme d'affaires (DB Norton joué par Edward Arnold), Ann Mitchell (Barbara Stanwyck) voit sa rubrique supprimée car le rédacteur en chef, Henry Connell (James Gleason) et le nouveau propriétaire la considèrent comme trop romantique et pas assez sensationnelle. Pour se venger de son licenciement, Ann Mitchell écrit un ultime article dans lequel elle prétend avoir reçu une lettre d'un certain John Doe qui indique vouloir se suicider le soir de Noël depuis le toit de l'Hôtel de Ville car il est au chômage depuis quatre ans.

Dès la parution du journal, le maire est assailli de réclamations et contacte immédiatement le journal pour savoir qui est John Doe. Parallèlement, le journal concurrent soupçonne un canular.

Ann Mitchell retourne au journal et convainc le rédacteur en chef de la réembaucher pour profiter de l'intérêt du public pour John Doe. L'idée est d'engager un homme quelconque pour assumer le rôle de John Doe. C'est ainsi qu'est recruté John Willoughby (Gary Cooper), SDF et ancien joueur de baseball qui a dû renoncer à la compétition des suites d'une blessure. Il touche 50 dollars et est logé par le journal dans une suite à l'hôtel accompagné de son compagnon clochard, "le colonel" (Walter Brennan).

Alors qu’une interview de John Doe est prévue à la radio, DB Norton propose à Ann Mitchell de gagner 100 dollars par semaine pour écrire le discours de John Doe et tous ceux qui vont suivre. Elle rédige ainsi différents textes censés être de John Doe et qui parlent des maux de la société qui ne se préoccupe pas de ses citoyens. Dans l'optique de l'interview, le journal concurrent propose à John Doe de toucher 5000 dollars pour reconnaître en direct que tout cela n'est qu'une mystification. John Doe accepte dans un premier temps mais se résout finalement à lire le discours qu'on lui a préparé. Le texte fait un très grand effet auprès des auditeurs car il leur parle de leur quotidien et les incite à se préoccuper davantage de leurs voisins sans attendre que les politiques le fassent. Ce discours a été écrit par Ann Mitchell à partir des notes du journal de son père, médecin de quartier qui donnait son temps et son argent aux indigents.

Très vite des Comités John Doe se créent dans tout le pays avec pour slogan "Soyez un meilleur voisin", des réunions de voisinage et d'entraide s'organisent, le tout financé par DB Norton. Mais ce dernier n'est pas le philanthrope qu'il prétend et ambitionne en réalité de se présenter à la présidence. Il exige de John Doe que celui-ci le désigne comme le candidat des Comités John Doe lors de la convention nationale des Comités. Mais John Doe refuse. Lors de la Convention nationale, DB Norton le désavoue publiquement et explique à tout le monde que John Doe avait fait tout cela pour de l'argent sans aucune ambition de solidarité.

Désavoué, hué par la foule, John Doe, redevenu John Willoughby, est à nouveau SDF et se retrouve avec son fidèle ami le colonel. Mais il est très déprimé car il avait cru aux discours qu'on lui faisait lire et avait vu combien les gens faisaient preuve de solidarité salutaire. Il se rend le soir de Noël sur le toit de l'Hôtel de Ville pour se suicider. Mais les créateurs d'un des premiers comité John Doe accompagnés du colonel sont là, ainsi que Ann Mitchell qui se jette dans les bras de John Doe en lui avouant son amour, elle s’évanouit en lui disant que John Doe est déjà mort et que lui, John Willoughby n'a pas à se suicider. DB Norton et son conseil d'administration sortent alors de leur cachette (ils pensaient que John Willoughby allait sauter et voulaient se réjouir du spectacle). Alors que John Willoughby portant Ann Mitchell dans ses bras part avec les fondateurs du Comité John Doe, le colonel apostrophe DB Norton lui disant que le peuple se dressera toujours face aux gens comme lui.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Les voix françaises indiquées ci-dessous proviennent du redoublage.

Et, parmi les acteurs non crédités :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Distinction[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]