Richard Connell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Connell.
Richard Connell
Nom de naissance Richard Edward Connell Jr
Naissance
Poughkeepsie, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 56 ans)
Beverly Hills, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain

Richard Connell, de son vrai nom Richard Edward Connell Jr, est un écrivain et scénariste américain, né le à Poughkeepsie (État de New York) et mort le à Beverly Hills (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Edward Connell Jr est le fils de Richard E. Connell, un journaliste local devenu conseiller politique de Franklin Delano Roosevelt au cours de la campagne électorale de 1910 pour un siège au Sénat de l'État de New York. Lorsque son père est élu au Congrès en 1911, il l'accompagne à Washington comme secrétaire. Il commence ses études à l'Université de Georgetown puis entre en deuxième année à Harvard[1],[2].

Connell a commencé à écrire dès l'âge de 10 ans dans le journal de son père, à Harvard il devient rédacteur en chef du Harvard Crimson, le journal étudiant de l'université, et président du Harvard Lampoon. En 1915, après avoir obtenu son diplôme, il devient journaliste au New York American[1].

Il s'engage en 1917 et sert en France et en Belgique. Après sa démobilisation en 1919, il revient à New York pour travailler dans la publicité, mais peu après il quitte ce métier pour devenir écrivain[1].

Il publiera plusieurs centaines de nouvelles, dans le Saturday Evening Post ou dans Collier's Weekly[2]. Plusieurs seront adaptées à la radio ou au cinéma, dont notamment “The Most Dangerous Game”, qui sert de base au scénario des Chasses du comte Zaroff, ou “A Reputation”, base du scénario de L'Homme de la rue. Il écrit aussi plusieurs romans et plus d'une douzaine de scénarios. Son implication dans le cinéma le fait déménager du Connecticut à Hollywood[1].

Connell meurt d'une crise cardiaque en novembre 1949.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 1922 : The Sin of Monsieur Pettipon and Other Humorous Tales
  • 1925 : Variety
  • 1930 : Ironies
  • 1970 : Apes and Angels

Nouvelle traduite en français[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme auteur de l'histoire originale[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Connell, Richard Edward, 1893-1949. Richard Edward Connell personal archive, 1912-1972, bulk 1912-1915: an inventory », Harvard University Library, (consulté le 11 avril 2015).
  2. a et b (en) « Biography of Richard Connell », GradeSaver (consulté le 11 avril 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]