L'Empreinte du dieu (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Empreinte du dieu
Auteur Maxence Van der Meersch
Genre roman
Éditeur Albin Michel
Date de parution 1936
Pays d'origine Drapeau de la France France
Nombre de pages 255
ISBN 2226043047

L'Empreinte du dieu est un roman écrit par Maxence Van der Meersch publié aux éditions Albin Michel le et ayant reçu le prix Goncourt la même année.

Historique[modifier | modifier le code]

Alors qu'il avait frôlé le prestigieux prix deux ans auparavant avec Invasion 14, l'auteur reçoit le prix Goncourt par sept voix contre trois[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Le roman raconte l'histoire de Karelina, paysanne dans un village belge des bords de la Lys, où elle vit sous la coupe d'un mari brutal. Quand celui-ci est envoyé en prison pour contrebande, elle part chez un oncle écrivain à Anvers. Bien accueillie dans son nouveau foyer, elle se plie cependant à son devoir en retournant avec lui. La détention ne l'a pas amendé, bien au contraire, et l'oncle vient la tirer de là par la force. Elle sera alors obligée de se réfugier dans une maison de campagne en Zélande, où elle n'échappera pas à un destin tragique.

L'Empreinte du dieu abonde de descriptions de la Flandre traditionnelle, la région de la famille paternelle, originaire de Vive-Saint-Éloi.

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Du côté de chez Drouant : Le Goncourt de 1922 à 1949 émission de Pierre Assouline sur France Culture le 3 août 2013.