Léon Gingras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Léon Gingras
Léon Gingras.png

Léon Gingras

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
image illustrant le catholicisme image illustrant le Bas-Canada
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme et le Bas-Canada.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Léon Gingras (1808-1860) est un prêtre, un théologien, un professeur, un administrateur scolaire et un auteur canadien. Il est essentiellement connu pour son récit de pèlerinage en Terre sainte qu'il a écrit en 1854.

Né à Québec, le 5 août 1808, fils de Pierre Gingras et de Marguerite Gaboury, il est ordonné le 21 août 1831. Professeur de théologie, il est directeur du grand et petit séminaire de Québec. En 1844, il est nommé docteur en théologie par un bref de Grégoire XVI. En 1850, il devient membre du conseil de l'évêque.

En 1854, il fait un pèlerinage en Terre-Sainte ; en 1858, il retourne en Europe et meurt à Paris, le 18 février 1860. Le corps du prêtre est transporté de Paris à Québec, et, le 28 août 1863, après un service solennel chanté dans la chapelle du séminaire, il est déposé dans le caveau de la dite chapelle, en présence d'un nombreux clergé alors en retraite.

Références[modifier | modifier le code]

  • Répertoire général du clergé canadien, par ordre chronologique depuis la fondation de la colonie jusqu'à nos jours, par Mgr Cyprien Tanguay, Montréal : Eusèbe Senécal & fils, imprimeurs-éditeurs, 1893.