Léon Dollinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dollinger.
Léon Dollinger
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
StrasbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Directeur de muséeVoir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Musée alsacien de Strasbourg-Plaque (1).jpg
Plaque commémorative au Musée alsacien

Léon Émile Dollinger, né à Wissembourg le et mort à Strasbourg le , est un directeur de musée alsacien très impliqué dans la défense de l'art populaire et de la tradition culturelle française en Alsace.

Il est avec son frère aîné, Ferdinand Dollinger, et Pierre Bucher, l'un des fondateurs du Musée alsacien. Il est, avec Pierre Bucher, un des deux gérants de la "Société du Musée Alsacien" dès sa création en novembre 1902 et assure au Musée Alsacien, ouvert au public en 1907, les multiples tâches dévolues à un conservateur: gestion des collections, muséographie, rapports annuels, organisation des animations, création d'une boutique.

De 1904 à 1914, il prend en charge la publication des Images du Musée Alsacien, série de 262 planches photographiques, dont certaines coloriées à l'aquarelle, présentant des vues de villages et des scènes de la vie alsacienne ou des objets faisant partie des collections du Musée Alsacien[1].

Son fils, l'historien Philippe Dollinger (1904-1999), dirigea l'Institut d'études alsaciennes et les Archives municipales de Strasbourg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Richez, Dollinger Léon, Encyclopédie de l'Alsace, t.4, 1983, p.2416.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]