L'Alouette (test)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alouette.

Le test de l'Alouette est un test de lecture qui permet d'évaluer le niveau de décodage lexical (automaticité). Il consiste à lire à haute voix un texte non-signifiant. On compte le nombre de mots lus et d'erreurs en un temps donné[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Il a été élaboré par le psychologue scolaire Pierre Lefavrais en 1963[2].

Il est édité depuis 1965[3] par les éditions du centre de psychologie appliquée (ECPA). Une seconde édition date de 1967. Un nouvel étalonnage a été réalisé en 2005 pour des enfants de 6 à 16 ans. Le test a ensuite été validé pour les jeunes adultes en 2018[4].

Objectif[modifier | modifier le code]

L'objectif de l’Alouette est de fournir des indications de performances dans une situation de lecture à voix haute d’un texte. Il apporte des éléments sur la vitesse et la correction de la lecture. Il permet d'élaborer un âge lexique. L’Alouette est principalement un outil de dépistage des difficultés en lecture (dyslexie, par exemple).

Déroulement[modifier | modifier le code]

L'enfant lit un texte de 265 mots dont la plupart sont inconnus pour les jeunes sujets. La lecture se fait en trois minutes (ou moins, si l'enfant arrive à finir le texte avant).

On calcule l'âge lexique à partir du nombre de mots lus en 3 minutes (ou moins) et ce nombre de mots est corrigé en fonction du nombre d'erreurs de lecture.

Comme le texte n'a pas de signification, il ne permet pas de mesurer la compréhension.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Test d'analyse de la vitesse en lecture à partir d'un texte, ECPA.fr .
  2. LEFAVRAIS P., « Du diagnostic de la dyslexie à l'étude clinique de la lecture. Un nouvel instrument: le Test "L'Alouette". », Rev. Psychol. appl.,‎ , p. 189-207
  3. Foucambert Jean, « Peu de lecture, beaucoup de dyslexie.... », Communication et langages,‎ 3ème-4ème trimestre 1980, p. 5-16
  4. Eddy Cavalli, Gilles Leloup, Abdessadek El Ahmadi, Florence Poracchia-George, Liliane Sprenger-Charolles et Pascale Colé, « Le test de l'Alouette validé pour les jeunes adultes dyslexiques », Orthomagazine,‎ , p. 12-15

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lefavrais, P., Description, définition et mesure de la dyslexie. Utilisation du test "L'Alouette". Revue de Psychologie Appliquée, Paris, 1965.
  • Lefavrais, P., Test de l'Alouette, Éditions du Centre de Psychologie Appliquée, Paris, 1967 (2e Ed.)
  • Jacques Grégoire, Bernadette Piérart, Évaluer les troubles de la lecture, Les nouveaux modèles théoriques et leurs applications diagnostiques, De Boeck Université, 1994 ( (ISBN 2-804-11916-5)) (sur GoogleBooks : [2]).
  • Anne van Hout, Françoise Estienne, Les dyslexies décrire, évaluer, expliquer, traiter, Masson, 2001 ( (ISBN 2-294-00731-X)) (sur GoogleBooks : [3]).

Voir aussi[modifier | modifier le code]