Kom II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Moro Naba Kom II
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Moro Naba Kom II (né en 1890 mort le ) était un roi (Moro Naba) de Ouagadougou au Burkina Faso intronisé en 1905 comme 34e Moro Naba.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sous le règne de son père Moro Naba Siguiri, Saidou Congo exerce la fonction de Djiba Naba. À la mort de son père le 16 février 1905 et malgré son jeune âge de 16 ans il est imposé comme Moro Naba par l'administration coloniale française le 27 février malgré les réticences du collège électoral traditionnel Mossi.

Pendant la Première Guerre mondiale le Moro Naba envoie des milliers de soldat combattre aux côtés de la France et il obtient le 1 mars 1919 que le territoire voltaïque soit détaché de la colonie du Haut-Sénégal. Toutefois le Gouvernement français décide le 5 septembre 1932 la suppression de la colonie française de la Haute-Volta[1]

En 1937 les difficultés à administrer le pays et les réclamations du Moro Naba amènent le gouvernement français à effectuer une réorganisation de la Côte d'Ivoire dans laquelle avait été intégrée la plus grande partie de la Haute-Volta sous le nom de « Haute Côte d'Ivoire » en nommant en 1938 un administrateur colonial résident à Ouagadougou. Naba Kom II est décoré en 1939 de la Légion d'honneur et deux de ses fils le Djiba Naba et le Doulougou Naba s'engagent dans l'armée lors du conflit avec l'Allemagne. En 1940 le Moro Naba assiste à l'effondrement de la puissance coloniale et il meurt en mars 1942. Son fils, Moro Naba Sagha II, lui succède[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roger Bila Kadore Histoire politique du Burkina Faso 1919-2000 (ISBN 2747521540) Éditions L'Harmattan 2002 668p. 
  2. (en) Lawrence Rupley,Lamissa Bangali,Boureima Diamitani Historical Dictionary of Burkina Faso p. 113.

Source[modifier | modifier le code]