Keven Mealamu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Keven Mealamu
Description de l'image Keven Mealamu.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (36 ans)
à Tokoroa (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,81 m (5 11)
Position talonneur
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2000-2001
2002
2003-
Blues
Waikato Chiefs
Blues
6 (0)
11 (5)
123 (45)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2002- Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 125 (60)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 18 juillet 2015.

Keven Mealamu, né le 20 mars, 1979 à Tokoroa, dans la province de Waikato en Nouvelle-Zélande, est un joueur de rugby à XV néo-zélandais qui joue avec les All-Blacks et avec les Auckland Blues dans le Super 15. Il évolue au poste de talonneur (1m81 - 106 kg).

Cet avant néo-zélandais a participé à trois Coupes du monde de rugby à XV avec l'équipe de Nouvelle-Zélande en 2003, 2007 et 2011. En 2011, il a remporté la Coupes du monde de rugby 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère de l'international samoan Luke Mealamu, Keven Mealamu évolue à ses débuts au poste de troisième ligne aile notamment lors de ses sélections en 1995 avec l'équipe de Nouvelle-Zélande des moins de 16 ans et l'équipe scolaire néo-zélandaise en 1996[1]. Il ne devient talonneur qu'à partir de 1998. Néanmoins, sa vitesse et ses qualités de jeu balle en main issues de sa formation originelle de troisième ligne, vont lui permettre d'évoluer sur le terrain comme un « quatrième » troisième ligne[1].

Il fait ses débuts avec la province d'Auckland dans le NPC en 1999 et est sélectionné avec la franchise des Blues pour disputer le Super 12 à partir de l'année 2000. En 2002, il évolue pour la saison de Super 12 sous les couleurs des Chiefs avant de retourner chez les Blues. Il remporte l'édition 2003 du Super 12 en battant les Crusaders en finale 21 à 17.

Keven Mealamu connaît sa première cape internationale le contre l'équipe du Pays de Galles lors de la tournée des All-Blacks au Royaume-Uni. Il s'impose progressivement à son poste et fait partie de l'équipe de Nouvelle-Zélande qui remporte le Tri nations lors de l'édition 2003. Retenu pour la Coupe du monde 2003, il dispute cinq matches lors du tournoi et est titulaire lors de la défaite en demi-finale contre l'Australie, 10 à 22, mais aussi lors de la victoire 40 à 13 sur la France pour le gain de la troisième place du tournoi. Cadre de l'équipe de Nouvelle-Zélande depuis 2003, il remporte cinq autres Tri-nations avec les All Blacks en 2005, 2006, 2007, 2008 et 2010 et est même nommé trois fois capitaine, lors des absences de Richie McCaw, habituel capitaine des All Blacks. En 2005, il fait l'objet d'une controverse en étant accusé avec son coéquipier Tana Umaga d'avoir délibérément blessé le joueur Irlandais Brian O'Driscoll, sur une phase de ruck lors d'un match contre la sélection des Lions britanniques et irlandais lors de la tournée de ces derniers[2]. Néanmoins, il n'y aura pas de sanction à ce geste[3].

En 2007, il dispute sa deuxième Coupe du monde mais concurrencé par l'ancien capitaine des All Blacks, Anton Oliver, il ne joue que trois matchs de poules et n'est pas sur le terrain lors de la défaite de ses coéquipiers contre la France en quart de finale 18 à 20. En 2010, il est de nouveau au centre d'une controverse et accusé d'avoir donné un coup de tête à l'Anglais Lewis Moody lors d'un test-match contre l'Angleterre[4]. Il est suspendu quatre semaines mais cette peine sera réduite à deux semaines.

En 2011, il participe à la conquête du titre mondial lors de la Coupe du monde, la troisième édition qu'il dispute. Il joue lors de six matchs du tournoi. Lors du second match contre le Japon, il est nommé capitaine et marque un essai.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du Super 12 en 2003
  • Capes avec la Province de Auckland : 64
  • Points avec la Province de Auckland: 70 (14 essais)
  • Capes en Super Rugby : 135
  • Points en Super Rugby : 50 (10 essais)

En sélection[modifier | modifier le code]

Keven Mealamu remporte la Coupe du monde de rugby à XV 2011 et termine troisième de l'édition de 2003. Il remporte le Tri nations en 2003, 2005, 2006, 2007, 2008 et 2010, et The Rugby Championship en 2012, 2013 et 2014.

Au , Keven Mealamu compte 125 sélections depuis sa premiàre sélection avec les All-Blacks le , inscrivant 60 points, soit 12 essais[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://stats.allblacks.com/asp/Profile.asp?ABID=1029
  2. (en) « Henry defends duo over O'Driscoll », sur bbc.co.uk,‎ .
  3. (en) Mark Orlovac, Jim Stokes, « No action on new O'Driscoll video », sur bbc.co.uk,‎ .
  4. (en) « All Black Keven Mealamu banned for rest of tour », sur bbc.co.uk,‎ .
  5. a et b (en) « Keven Mealamu », sur espn.co.uk (consulté le 21 juillet 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]