Kenneth Bianchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bianchi.
Kenneth Bianchi
Information
Nom de naissance Kenneth Alessio Bianchi
Surnom L'Étrangleur des Collines
Naissance (64 ans)
Rochester, New York (États-Unis)
Sentence Prison à perpétuité
Meurtres
Nombre de victimes 10+
Période -
Pays États-Unis
États New York
Arrestation

Kenneth Alessio Bianchi est un tueur en série américain, né le 22 mai 1951 à Rochester, New York (États-Unis).

Kenneth Bianchi est le cousin d'Angelo Buono Jr, ils sont les tueurs dits « Hillside Stranglers » entre le 18 octobre 1977 et le 11 janvier 1979.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kenneth Bianchi est né à Rochester dans l'état de New York. Sa mère était une prostituée qui le confia à l'adoption deux semaines après sa naissance. Frances Scioliono et son mari Nicholas Bianchi l'adoptèrent à l'âge de 3 mois.

Bianchi, dès son plus jeune âge, souffrit de troubles profonds. Sa mère adoptive le décrit comme un mythomane et un dissimulateur depuis sa naissance. Kenneth l'inquiétait beaucoup de par son penchant pour des rêveries qui semblait le mettre en transe. En dépit d'une intelligence supérieure à la moyenne, il était en échec scolaire et perdait vite son calme. On le diagnostiqua épileptique à l'âge de 5 ans ; quand il en eût 10, s'ajouta un problème de comportement passif-agressif. À la suite de la mort de son mari des suites d'une pneumonie en 1964, sa mère adoptive dut trouver un travail alors que Kenneth allait au lycée. Elle avait l'habitude de lui faire manquer les cours en le gardant à la maison pendant de longues périodes. Kenneth dut souvent se rendre chez le médecin pour des problèmes d'incontinence. Celui-ci examina son appareil génital en vue de diagnostiquer l'origine du mal ce que Kenneth vécut comme une humiliation.

Peu de temps après son diplôme de Gates-Chili High School en 1971, Il épousa son amour de jeunesse. Leur union prit fin après 8 mois. On suppose qu'elle le quitta sans explication. Il entra à l'université, qu'il quitta après un semestre, puis vécut de petits boulots pour finalement devenir agent de sécurité dans une bijouterie. Ce poste lui donna l'opportunité de voler des biens qu'il offrait souvent à ses petites amies ou à des prostituées pour s'attacher leur fidélité. À cause de plusieurs actes de petite délinquance, Bianchi était constamment en mouvement, ce qui l'amena à déménager à Los Angeles où il passa beaucoup de temps avec son cousin Angelo Buono Jr.

Entre 1977 et 1979, une vague de meurtres sordides terrorise Los Angeles: des jeunes filles sont enlevées dans toute la ville et retrouvées étranglées dans les collines voisines. Surnommé l'« étrangleur des collines », le tueur en série ne laisse aucun indice à la police.

Mais en 1979, l'étrangleur des collines fait une nouvelle victime et cette fois, un suspect est arrêté : Kenneth Bianchi. La police avait retrouvé les bijoux des victimes chez lui et il n'avait aucuns alibis. Pour éviter la chaise électrique, Kenneth Bianchi assure avoir des crises d'amnésie et abriter une seconde personnalité.

Il semble tellement sincère que son avocat et son psychiatre sont prêts à le croire. Ils lui font rencontrer le docteur Watkins, un expert des troubles de la personnalité. Le docteur plonge Kenneth dans un état d'hypnose profonde, et l'interroge. Le docteur découvre une personne cachée qui se nomme Steve. Steve avoue avoir tué les victimes, car « c'est tout ce qu'elles méritaient ».

Kenneth Bianchi plaide donc non coupable pour maladie mentale, comme l'attestait l'expertise du docteur Watkins. Il dit ne pas être responsable de ses actes durant les meurtres.

Mais l'avocat de la partie civile ne croit pas la thèse des personnalités multiples et est convaincu que Kenneth Bianchi simule. Il fait appel à un autre expert en hypnose et des personnalités multiples, le docteur Orne. Il a à sa disposition tout un arsenal de tests pour découvrir les simulateurs, et il y soumet Kenneth Bianchi.

Bianchi échoue dans plusieurs des tests du docteur Orne, qui démontre alors que l'« étrangleur des collines » simulait l'hypnose dès le début, et que le prétendu Steve n'était qu'une invention.

Peu de temps après, Kenneth Bianchi avoua avoir commis ces crimes sans l'aide d'un double maléfique. Mais l'invention de Steve n'était pas idiote, car depuis quelques années, les États-Unis assistaient à une recrudescence des cas de personnalités multiples.

Adaptations cinéma[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]