Karlheinz Schreiber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant une personnalité allemande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Karlheinz Schreiber
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Condamné pour
Évasion fiscale (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Karlheinz Schreiber (25 mars 1934 à Petersdorf, Thuringe, Allemagne) est un citoyen allemand et canadien, un industriel, un lobbyiste, un trafiquant d'armes[1] et un homme d'affaires. Il a fait manchette relativement au scandale des contributions au CDU (1999), scandale qui a ruiné la réputation du chancelier Helmut Kohl[1]. Schreiber est aussi impliqué dans l'affaire Airbus survenue au Canada car il était lié à Brian Mulroney, ex-premier ministre du Canada[2].

Vivant au Canada depuis plusieurs années, il a été extradé en Allemagne le 2 août 2009, où il est inculpé[3],[1]. En mai 2010, il a été condamné à huit ans de prison en Allemagne pour évasion fiscale[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c La Presse canadienne, « D'un scandale financier à l'autre », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Tracey Tyler et La Presse canadienne, « Karlheinz Schreiber whisked off to Germany », Toronto Star,‎ (lire en ligne)
  3. Cf. notamment Caroline Bruneau, « Le scandale des caisses noires de la CDU refait surface », Le Figaro, no 4 août,‎ (lire en ligne)
  4. Associated Press, « Karlheinz Schreiber est condamné à huit ans de prison », Le Devoir,‎ (lire en ligne)