Karen Lachmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Karen Lachmann
Image illustrative de l’article Karen Lachmann
Carrière sportive
Arme Fleuret
Club FK Cirklen
Trekanten (Copenhague)
Biographie
Nationalité Drapeau : Danemark Danoise
Naissance
Lieu de naissance Pékin
Drapeau de la République de Chine République de Chine
Décès (à 46 ans)
Lieu de décès Gentofte
Palmarès
Jeux olympiques 0 1 1
Championnats du monde 3 2 1

Karen Vilhelmine Lachmann, née le à Pékin et morte le à Gentofte, est une escrimeuse danoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Karen Lachmann et ses deux sœurs, par le second mariage de leur mère, sont introduites dans une famille aisée juive de Copenhague. Leur situation leur permet d'aborder de nombreux sports. Karen choisit l'escrime, une option appréciée chez les jeunes filles, il s'agit alors d'un sport d'élite, facilement accessible aux jeunes filles car jugé plus décent que d'autres disciplines, dans la rigueur de la tenue.

Lachmann prend part à quatre Jeux olympiques : Berlin en 1936, Londres en 1948, Helsinki en 1952 et Melbourne, 1956. Les quatre fois, elle parvient à se qualifier pour la poule finale. En 1936, elle perd quatre assauts, dont un contre les trois médaillées (Ilona Elek, Helene Mayer et Ellen Müller-Preis) et se classe cinquième. En 1948, avec cinq victoires et deux défaites, elle finit seconde, devancée par Ilona Elek. En 1952, quatre tireuses sont à égalité avec quatre victoires et trois défaites. Lachmann les devance à la différence de points, et remporte la médaille de bronze. Pour ses derniers Jeux, en 1956, elle ne peut faire mieux que le sixième place.

Aux championnats du monde, elle est médaillée de bronze par équipes en 1937. C'est après-guerre que sa carrière décolle réellement. Le Danemark s'impose en 1947 et 1948 par équipes, mais en individuel, il lui faut attendre 1954, sa dernière médaille, pour décrocher l'or contre Ilona Elek. Entretemps, elle a remporté deux médailles d'argent individuelles, en 1949 et 1951, battue par ses éternelles rivales Ellen Müller-Preis et Ilona Elek.

Lachmann travaille comme secrétaire à l'université de pharmacologie de Copenhague. Elle préside le club de Trekanten de 1955 à sa mort. Peu avant son décès, elle est élue au conseil d'administration du comité national olympique danois. Elle repose désormais au cimetière de Bispebjerg.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Karen Lachmann sur le site sports-reference.com

Biographie (danois)