Valentina Nikonova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nikonova.

Valentina Nikonova
Валентина Никонова
Image illustrative de l’article Valentina Nikonova
Carrière sportive
Arme Fleuret
Biographie
Nationalité Drapeau : URSS Soviétique
Naissance (67 ans)
Lieu de naissance Kazan
Flag of Tatar ASSR (1954).svg RSSA tatare
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 2 1 0
Dernière mise à jour le 21 avril 2016

Valentina Guennadievna Nikonova (en russe : Валентина Геннадьевна Никонова), née le à Kazan, est une escrimeuse russe, ayant représenté l'Union soviétique en compétition et pratiquant le fleuret.

Elle est devenue championne olympique par équipes en 1976.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sur seulement quatre saisons, entre 1973 et 1976, Nikonova remporte un titre olympique, deux titres mondiaux et un titre de vainqueur de la coupe du monde d'escrime. Elle gagne son premier titre mondial en individuel, aux championnats du monde de Göteborg en 1973, devançant la Hongroise Ildikó Schwarczenberger. Cette victoire lui assure de remporter la Coupe du monde. La Hongrie prend sa revanche en finale de l'épreuve par équipes, privant l'Union soviétique du titre. L'année suivante, ce sont les soviétiques, parmi lesquelles figure Valentina Nikonova, qui s'impose devant l'équipe de Hongrie.

Nikonova n'intègre pas l'équipe soviétique victorieuse l'année suivante aux championnats du monde de Budapest. Mais elle est sélectionnée pour les Jeux olympiques de Montréal où son équipe part favorite devant les équipes de Hongrie et de Roumanie. Mais contre toute attente, c'est l'équipe de France, victorieuse de ces deux équipes, qui affronte l'Union soviétique en finale. La série de victoires françaises est interrompue par l'équipe soviétique, qui confirme son statut de meilleure équipe mondiale.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Profil olympique de Valentina Nikonova sur sports-reference.com