Kaouther Adimi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kaouther ADIMI aux Editions du Seuil
Kaouther Adimi
Naissance
Alger
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français
Mouvement XXIe siècle
Genres

Œuvres principales

  • L'Envers des autres (2011)
  • Des pierres dans ma poche (2016)
  • Nos richesses (2017)

Kaouther Adimi, née en 1986 à Alger, est une écrivaine algérienne. Diplômée en lettres modernes et en management des ressources humaines. Elle travaille aujourd'hui à Paris où elle vit depuis 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kaouther Adimi naît et grandit jusqu'à ses 4 ans, date où elle quitte la capitale algérienne pour Grenoble. Elle y demeure 4 ans, période durant laquelle elle découvre le plaisir de la lecture avec son père, qui l'emmène chaque semaine à la bibliothèque municipale[1].

En 1994, elle rentre en Algérie, qui vit alors sous l'emprise du terrorisme. N'ayant que très peu d'opportunités de lire, elle commence à écrire ses propres histoires[1].

Alors qu'elle étudie à la faculté d'Alger, elle voit une affiche de l'Institut français qui organise un concours de jeunes écrivains à Muret, en Haute-Garonne. La nouvelle qu'elle soumet retient l'attention du jury, qui la publie dans un recueil contenant les nouvelles des lauréats. Grâce à ce concours, elle est invitée à Muret, à Toulouse, puis à Paris, où elle rencontre les éditions Barzakh[1].

Elle est diplômée en lettres modernes et en management des ressources humaines.

C'est en 2009 qu'elle écrit son premier roman, L'envers des autres. La même année, elle quitte à nouveau Alger, pour s'installer à Paris[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'Envers des autres[2], son premier roman publié en mai 2011 aux éditions Actes Sud, auparavant édité en Algérie par les éditions Barzakh sous le titre Des ballerines de papicha en juin 2010, a obtenu le prix littéraire de la Vocation en 2011[3].
  • Son deuxième roman Des pierres dans ma poche, paraît aux éditions du Seuil en 2016 (publication Barzakh en novembre 2015[4]).
  • Le Sixième Œuf, nouvelle sombre, a été publiée dans le recueil collectif Alger, la nuit aux éditions Barzakh en décembre 2011.
  • Le Chuchotement des anges, sa première nouvelle, a été publiée dans le recueil collectif Ne rien faire et autres nouvelles aux éditions Buchet/Chastel en mars 2007.
  • Son 3e roman, Nos richesses, paraît en 2017 aux éditions du Seuil[5].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Nos richesses » : Kaouther Adimi, l’étrangère, Jeune Afrique, 15 septembre 2017
  2. « L'Envers des autres | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 21 septembre 2017)
  3. a et b Emmanuelle Caminade, « L’envers des autres, Kaouther Adimi », sur www.lacauselitteraire.fr (consulté le 21 septembre 2017)
  4. (de) Steine in meiner Hand, trad. Regina Keil-Sagawe. Lenos, Bâle 2017
  5. « Nos richesses, le nouveau roman de Kaouther Adimi », sur Al Huffington Post (consulté le 21 septembre 2017)
  6. Le Soir d'Algérie, « http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2017/09/17/article.php?sid=1968&cid=16 », sur www.lesoirdalgerie.com (consulté le 21 septembre 2017)
  7. 'La Dépêche du Midi, Muret. On connaît les lauréats du Prix du jeune Écrivain, consultée le 12 mai 2012.
  8. Le Prix Renaudot des Lycéens est attribué à Kaouther Adimi pour Nos richesses (Seuil), consulté le 14 novembre 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]