Kandel (Palatinat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kandel.

Kandel
Kandel (Palatinat)
Blason de Kandel
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Rhineland-Palatinate.svg Rhénanie-Palatinat
Arrondissement
(Landkreis)
Germersheim
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
3
Bourgmestre
(Stadtbürgermeister)
Günther Tielebörger
Code postal 76870
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
07 1 34 013
Indicatif téléphonique 07275
Immatriculation GER
Démographie
Population 8 466 hab. (31/12/2008)
Densité 318 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 58″ nord, 8° 11′ 47″ est
Altitude 123 m
Superficie 2 664 ha = 26,64 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Kandel

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Kandel
Liens
Site web www.kandel.de

Kandel est une ville au sud du Land de Rhénanie-Palatinat en Allemagne. La ville avoisine les 9 000 habitants. Kandel est jumelée avec Reichshoffen (Alsace, France) et Whitworth (en) (Lancashire, Angleterre).

Géographie[modifier | modifier le code]

Kandel se trouve sur la bordure nord du Bienwald, à environ 12 kilomètres de la frontière française et environ 20 km à l’ouest-nord-ouest de Karlsruhe, dans la plaine rhénane.

Communes voisines[modifier | modifier le code]

Wörth am Rhein, Jockgrim, Rheinzabern, Hatzenbühl, Erlenbach bei Kandel, Steinweiler, Winden, Minfeld.

Division de la ville[modifier | modifier le code]

À la ville de Kandel appartiennent, outre Kandel même, Minderslachen et Kandel-Höfen.

À l'origine, Kandel était un village-rue typique du Palatinat-Sud-Est. Le territoire de la ville proprement dit se divise en différentes parties : Oberkandel (la partie ouest), Mittelkandel (la partie centrale) et Unterkandel (la partie est). Avant la Seconde Guerre mondiale, ce que l'on appelait Gartenstadt s'était élevé au sud du centre-ville ; l'après-guerre a vu s'y ajouter diverses nouvelles zones de construction. Depuis le début de 2006 a commencé l'aménagement de la nouvelle zone de construction « Am Höhenweg ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien chef-lieu de canton à l'époque française.

Sources[modifier | modifier le code]