Kafr Qasim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Modèle:Infobox Ville d’Israël

Kafr Qasim (en arabe : كفر قاسم), est une ville israelienne située dans le District Central.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il existe dans la commune des grotte néolithique. La région est peuplé durant l'âge Paléolithique.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1870, au cours de la période ottomane, l'explorateur français Victor Guérin a visité le village, qu'il a nommé Kafr Kasim. Le village avait environ quatre cents habitants.[1]

En 1917, au cours de la Première Guerre mondiale, passe de l'Empire ottoman à la Palestine mandataire. En 1922 la commune avait une population de 661, principalement musulmans. En 1945, la population de Kafr Qasim était 1460, tous musulmans.

La commune devient israéliens durant la Guerre israélo-arabe de 1948-1949.

Le 29 octobre 1956, la police des frontières israélienne a tué 49 villageois à Kafr Qasim, car ils ont ignoré l'imposition d'un couvre-feu militaire. L'incident est connu comme le Massacre de Kafr Qassem. En Décembre 2007, le président israélien Shimon Peres a officiellement présenté ses excuses pour le massacre.[2]

En 1959, la ville a obtenu le statut de conseil local par le ministère israélien de l'Intérieur.

Personnes[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guérin, 1875, p. 141, as cited in Conder and Kitchener, 1882, SWP II, p. 324
  2. Government of Palestine, Department of Statistics. Village Statistics, April, 1945. Quoted in Hadawi, 1970, p. 176