District (Israël)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Shalom2.svg Cette page contient des caractères hébreux. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Districts d'Israël
מְדִינַת יִשְׂרָאֵל (Medīnat Yisra'el)
دولة إسرائيل (Dawlat Isrā'īl)
ÉgypteArabie saouditeJordanieLibanSyrieDistrict de Tel AvivDistrict de HaïfaDistrict centreDistrict sudDistrict de JérusalemJudée et Samarie (partiellement contrôlé par l'Autorité palestinienne)Bande de Gaza (contrôlé par le Hamas)District nordCarte des districts d'Israël
À propos de cette image
Administration
Pays Drapeau d’Israël Israël
Nombre de districts 7 districts ou 6 districts + 1 territoire (Judée et Samarie)
Carte des districts d'Israël.

Le district (en hébreu : mehoz מחוז, au pluriel : mehozot מחוזות) est une subdivision administrative israélienne.

Liste[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

L'organisation administrative d'Israël est basée sur trois niveaux de pouvoir :

  • le gouvernement central ;
  • les districts ;
  • les municipalités.

Israël compte six districts dirigés par des commissaires nommés par le Ministre de l'Intérieur. Ils sont divisés en quinzeseize sous-districts (he) (en hébreu : nafot נפות, singulier : nafa נפה) qui sont eux-mêmes divisés en 50 régions naturelles. Ils servent, entre autres, à élaborer la législation locale, à contrôler les impôts et taxes locales, à voter les projets de travaux publics, à accorder des subventions à l'exécutif local.

La Cisjordanie, conquise par l’État d'Israël à compter du et qui était auparavant territoire géré par les autorités transjordaniennes de à puis à compter de cette date par le Royaume de Jordanie, est revendiquée par Israël sous le nom de Judée et Samarie. Un organisme spécial de l’État d'Israël, le C.G.O.T.[Quoi ?] qui est dirigé par un officier général, gère le territoire sous tous ses aspects, notamment la sécurité publique, les routes de contournement, la gestion des implantations juives depuis 1967, notamment.

La communauté internationale ne reconnaît pas l'administration de cette zone à l’État d'Israël.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les districts sont un héritage de l'Empire ottoman.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La partie à l'est de la ligne d'armistice de 1949 (dite ligne verte) est considérée comme non israélienne par l'ONU, et israélienne par l'État hébreu.
  2. Une partie du district, le plateau du Golan, est annexée par Israël depuis 1981 mais considéré comme territoire non israélien par l'ONU.
  3. a et b en:Districts of Israel.