Justine Greening

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Justine Greening
Illustration.
Justine Greening en 2017.
Fonctions
Secrétaire d'État à l'Éducation
Ministre des Femmes et des Égalités

(1 an, 5 mois et 26 jours)
Premier ministre Theresa May
Gouvernement May I et II
Prédécesseur Nicky Morgan
Successeur Damian Hinds (Éducation)
Amber Rudd (Femmes et Égalités)
Secrétaire d'État au Développement international

(3 ans, 10 mois et 9 jours)
Premier ministre David Cameron
Gouvernement Cameron I et II
Prédécesseur Andrew Mitchell
Successeur Priti Patel
Secrétaire d'État aux Transports

(10 mois et 21 jours)
Premier ministre David Cameron
Gouvernement Cameron I
Prédécesseur Philip Hammond
Successeur Patrick McLoughlin
Secrétaire économique du Trésor

(1 an, 5 mois et 1 jour)
Premier ministre David Cameron
Gouvernement Cameron I
Prédécesseur Ian Pearson
Successeur Chloe Smith
Députée britannique

(14 ans, 6 mois et 1 jour)
Élection
Réélection

8 juin 2017
Circonscription Putney
Législature 54e, 55e, 56e et 57e
Prédécesseur Tony Colman
Successeur Fleur Anderson
Biographie
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Rotherham
Nationalité Britannique
Parti politique Parti conservateur (jusqu'en 2019)
Indépendante (depuis 2019)
Diplômée de Université de Southampton
London Business School
Profession Économiste
Religion Anglicanisme

Justine Greening, née le à Rotherham, est une femme politique britannique, membre du Parti conservateur et députée[1] de Putney de 2005 à 2019.

Le , elle est nommée secrétaire d'État aux Transports dans le premier gouvernement dirigé par David Cameron. Après le remaniement ministériel de , elle devient secrétaire d'État au Développement international (Secretary of State for International Development) à la tête du département du Développement international[2]. Son mandat prend fin le comme celui de l'ensemble de l'exécutif, date de la démission du Premier ministre.

Elle est ministre des Femmes et des Égalités et secrétaire d'État à l'Éducation entre le et le sous le gouvernement de Theresa May.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2016, lors de la gay pride de Londres, Justine Greening révèle son homosexualité[3].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :