Juste de Juste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Juste.
Juste de Juste
"Human Pyramid", by Juste de Juste.jpg
Pyramide humaine, Eau-forte, vers 1540, H 280 mm, L 205 mm, Musée des beaux-arts de Rennes.
Naissance
Décès
Activité
Tombeau de Louis XII et Anne de Bretagne, Basilique Saint-Denis, principalement réalisée par Jean Juste et son neveu Juste de Juste, achevé en 1531.

Juste de Juste, dit aussi Giusto Betti Juste, né vers 1505 et mort vers 1559, est un sculpteur et aquafortiste français d'origine florentine.

Il est issu de la famille Betti, une famille de sculpteurs originaire de San Martino a Mensola à Florence, connue en France sous le nom de Juste ou Giusti. Il est considéré comme l'auteur d'une série d'eaux-fortes connues sous le nom de Pyramide humaine et signées d'un monogramme[1]. Il est également un stucateur de la première École de Fontainebleau influencé par Rosso Fiorentino.

Vie et œuvre[modifier | modifier le code]

Il naît à Tours, fils du sculpteur Antonio Betti di Giusto, dit Antoine Juste (1479 - 1519). Son père étant décédé, il reçoit sa formation de son oncle Jean Juste (1485 - 1549). Tous deux travaillent sur le tombeau de Louis XII auquel Jean se consacre quatorze années durant, Juste exécutant les quatre Vertus assises. François Ier lui commande des sculptures en marbre représentant Hercule et Léda et le nomme « Sculpteur du Roi » en 1553 (un statut sans appointements) tout comme son père et ses oncles André et Jean avant lui. L'année 1531 marque l'essor de la première École de Fontainebleau à laquelle Juste prend part de 1531 à 1537 avant de retourner à l'atelier familial.

Juste est l'auteur d'une série de douze petites eaux-fortes (195 x 83, Zerner 6-17[2]) et d'une série de cinq nus masculins formant une pyramide humaine (267 x 205, Zerner 1-5[3]). Les cinq pyramides lui sont attribuées en raison d'un monogramme présents sur les gravures[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Juste de Juste, Human Pyramids, an etching », sur British Museum (consulté le 25 décembre 2014).
  2. (en) Catalogue d'Henri Zerner, The School of Fontainebleau - Engravings and Etchings, Thames and Hudson, London (1969).
  3. Peter Fuhring, in (en) The French Renaissance in prints from the Bibliothèque nationale de France, Los Angeles, Grunwald Center for the Graphic Arts, University of California, , 493 p. (ISBN 978-0-96281-622-2).
  4. Pyramide de six hommes - Eau-forte d'une suite de cinq sur Musée des beaux-arts de Rennes, Guide des collections.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Peter Fuhring in Karen Jacobson, The French Renaissance in Prints, Grunwald Center, 1994, pp. 282–286 (ISBN 0-9628162-2-1)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]