Just Pasteur Sabatier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sabatier.

Just Pasteur Sabatier
Just Pasteur Sabatier

Naissance
Narbonne (Aude)
Décès (à 64 ans)
Narbonne (Aude)
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1770-1809
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur
Chevalier de Saint-Louis

Just Pasteur Sabatier, né le à Narbonne (Aude), mort le à Narbonne (Aude), est un général français de la Révolution et de l’Empire.

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre en service le 10 avril 1770, comme fusilier au régiment de Dauphiné, il passe caporal le 20 juillet 1772, sergent le 24 mars 1774, et il est congédié par grâce le 25 septembre 1777. De 1770 à 1773, il a fait les campagnes en Corse.

Le 20 janvier 1780, il reprend du service comme simple soldat dans le régiment de Foix, et il devient caporal le 3 février suivant. En 1782, il participe à la campagne de Genève, et il est nommé sergent le 22 mars 1782, puis sergent-major le 16 mai 1791.

Le 15 mai 1792, il passe en qualité d’adjudant-major au 1er bataillon de volontaires de la Marne, et le 17 juin suivant il en prend le commandement. Il est blessé le 6 novembre 1792, à la Bataille de Jemappes. De 1793 à 1801, il est employé aux armées du Nord et du Rhin, et il est nommé chef de brigade le 18 août 1794, dans la demi-brigade du Finistère.

Le 11 avril 1796, il prend la tête de la 66e demi-brigade d’infanterie, et il est promu général de brigade le 29 août 1799. Le 1er mai 1800, il commande la 2e brigade de la division du général Baraguey d'Hilliers, et le 23 septembre 1801, il est placé en non activité. Il est fait chevalier de la Légion d’honneur le 11 décembre 1803, et commandeur de l’ordre le 14 juin 1804.

Il est remis en activité le 19 novembre 1805, à la 16e division militaire, puis à la 11e division militaire le 19 juin 1806.

En 1808, il est envoyé à l’armée d’Espagne, et le 12 janvier 1808, il prend le commandement de la 1re brigade de la 2e division d’infanterie du général Verdier, puis le 10 avril la 3e brigade de la 1re division d’infanterie du général Merle. Le 12 juin 1808, il bat le général Cuesta près de Valladolid, et le 14 juillet 1808, il enlève une des positions de l’ennemi à la bataille de Medina-del-Secco.

Il est mis en congé le 4 mai 1809, et il est admis à la retraite le 6 août suivant.

En 1814, le roi Louis XVIII, le fait chevalier de Saint-Louis.

Il meurt le 5 octobre 1818, à Narbonne.

Sources[modifier | modifier le code]