Junker (Russie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Junker (homonymie).

Junker (юнкер en russe, ou younker) est un mot qui avait plusieurs significations dans la Russie impériale d'avant 1918. Le mot vient de l'allemand, où il signifie « jeune seigneur ».

Écoles de junkers[modifier | modifier le code]

Les écoles de Junkers ont été introduites en Russie en 1864. Elles étaient généralement situés près du quartier-général du district militaire. Elles préparaient au grade d'officier. En 1900, le gouvernement russe a établi des écoles de junkers d'infanterie à Moscou et Kiev. En 1902, une école de cavalerie de junkers a été créée à Elisavetgrad. En 1901, le gouvernement a transformé toutes les anciennes écoles de junkers de district en sept écoles d'infanterie (Saint-Pétersbourg, Vilna, Tiflis, Odessa, Kazan, Tchouhouïv et Irkoutsk), une école de cavalerie (Tver) et trois écoles de cosaques (Novotcherkassk, Stavropol et Irkoutsk).

Chaque école de junkers comprenait un programme de trois ans. Pour inscrire dans une école de junkers, un étudiant devait être passé par le gymnasium ou le corps des cadets pendant six ans, ou passer un examen correspondant.