Tver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tver
Тверь
Blason de Tver
Héraldique
Drapeau de Tver
Drapeau
Quai de la Volga à Tver
Quai de la Volga à Tver
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre
District fédéral Central
Sujet fédéral Drapeau de l'Oblast de Tver Oblast de Tver
Code postal 170000 — 170044
Code OKATO 28 401
Indicatif (+7) 4822
Démographie
Population 416 442 hab. (2016)
Densité 2 833 hab./km2
Géographie
Coordonnées 56° 52′ nord, 35° 54′ est
Altitude 135 m
Superficie 14 700 ha = 147,0 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1135
Statut Ville
Ancien(s) nom(s) Kalinine (1931-1990)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Tver

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Tver

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Tver
City locator 14.svg
Tver

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Tver

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Tver
Liens
Site web www.tver.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Tver (en russe : Тверь) est une ville de Russie et la capitale administrative de l'oblast de Tver. Sa population s'élève à 416 442 habitants en 2016.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tver est arrosée par la Volga, à son point de confluence avec la Tvertsa. Elle se trouve sur la route de Moscou à Saint-Pétersbourg, à 163 km — 176 km par la route — au nord-ouest de Moscou.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'abord simple fort, bâti par Vsevolod, prince de Vladimir-Souzdal en 1182, Tver devint vers 1250 la capitale d'une principauté autonome qui ne cessa d'exister qu'en 1490, une fois conquise par le tsar Ivan III.

Au XIVe siècle, la Principauté de Tver était l'une des plus importantes de la Russie et engagea une lutte sans merci contre la Grande-principauté de Moscou, pour conquérir l’hégémonie sur les terres russes ; or les princes de Moscou, dont Ivan Kalita, bénéficiaient du soutien décisif de la Horde d'or, dont ils se proclamaient vassaux, alors que Tver s'était révoltée plusieurs fois contre les oppresseurs mongols et cherchait à s'allier à la Lituanie. À la fin du XIVe siècle Moscou remporta cette compétition, en repoussant plusieurs invasions lituaniennes et en lançant une campagne militaire contre Tver, à laquelle participèrent les forces militaires de tout le Nord-Est russe. En 1380, les troupes de Tver, soumises, participèrent à la bataille du champ de Koulikovo sous le commandement de saint Dimitri de Don, prince de Moscou.

Après la conquête de l’Ingrie suédoise et la fondation de Saint-Pétersbourg en 1703, Tver, à mi-chemin entre les deux capitales, perdit toute son importance, se vida d'une partie de sa population et devint un simple bourg. La ville, détruite en 1763 (1768 ?) par un incendie, fut reconstruite dans le style néoclassique par Catherine II.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Wehrmacht occupe la ville durant 2 mois du 17 octobre au 16 décembre 1941 par la 110e division d'infanterie (Allemagne) et la 8e division d'infanterie (Allemagne). La ville est encerclée par l'armée rouge.

De 1931 à 1990, la ville fut appelée Kalinine en hommage à Mikhaïl Kalinine (1875-1946), un dirigeant bolchevique qui fut ainsi honoré de son vivant, comme beaucoup d'autres responsables soviétiques.

La ville abrite l'Archevêché, une cour d'appel, un lycée, un séminaire, une école d'orphelins militaires, et un institut des jeunes nobles. Les principaux monuments sont la Cathédrale, le palais archiépiscopal, l'hôtel de ville, l'hôtel du gouvernement, le palais de justice, le marché et plusieurs places.

Il existe une église catholique moderne, l'église de la Transfiguration.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1]:

Évolution démographique
1787 1856 1897* 1913 1926* 1939*
15 100 12 900 53 544 63 000 106 021 216 131
1959* 1970* 1979* 1989* 2002* 2010*
260 974 345 112 411 548 450 941 408 903 403 606
2012 2013 2014 2015 2016 -
406 918 408 877 411 044 414 006 416 442 -

Économie[modifier | modifier le code]

Le groupe sidérurgique Arcelor Mittal annonce en 2007 la construction d'une usine à Tver, qui entre en service en 2010 et produit 1 million de tonnes d'acier par an[2].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru
  2. « Arcelor Mittal construira une usine de barres d'acier au nord-ouest de Moscou », Agence RIA Novosti, 17 décembre 2007 [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :