Julie de Querangal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Julie de Querangal
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Mme Augustin ThierryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint

Suzanne Julie de Querangal, née et morte à Paris (, soit le 13 pluviôse An X du calendrier républicain - ), est une femme de lettres française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julie de Querangal est la fille du contre-amiral Pierre-Maurice-Julien de Querangal[1] et de Julie Lecointe. Elle suit sa scolarité à la Maison d'éducation de la Légion d'honneur.

Le , Julie de Querangal épouse Augustin Thierry à Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône)[2]. Une collaboration féconde s'engage entre les deux époux : elle l'assiste sans relâche dans ses longs travaux d'historien. De son côté, elle publie des textes littéraires, nouvelles et romans qu'elle signe de son nom marital : « Madame Augustin Thierry ».

Elle meurt prématurément à 42 ans et repose au cimetière du Montparnasse (19e division)[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • « Philippe de Morvelle » (fragments de roman), dans la Revue des deux Mondes, t. 2 et 4, 1833.
  • « Le Fils du millionnaire : Histoire de province » (nouvelle), dans La Revue de Paris, 1834.
  • Scènes de mœurs et de caractères au XIXe et au XVIIIe siècle, J. Tessier, Paris, 1835.
  • Adelaïde : Mémoires d'une jeune fille, J. Tessier, Paris, 1839.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]