Juin 1789

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Juin 1789
Nombre de jours 30
Premier jour Lundi 1er juin 1789
1er jour de la semaine 23
Dernier jour Mardi 30 juin 1789
2e jour de la semaine 27

Calendrier
juin 1789
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
23 1er 2 3 4 5 6 7
24 8 9 10 11 12 13 14
25 15 16 17 18 19 20 21
26 22 23 24 25 26 27 28 
27 29 30          
1789Années 1780XVIIIe siècle

Mois précédent et suivant
Juin précédent et suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

  • 1er juin :
    • début de la construction de Fort Washington, à Losantiville (Cincinnati) dans l'Ohio, pour protéger les premières colonies américaines dans le Territoire du Nord-Ouest[1].
    • France : Necker réussit à obtenir le doublement du Tiers état. Noblesse et clergé rejettent la vérification des mandats en commun et le vote par tête proposés par le Tiers. Les débats sont bloqués.
  • 4 juin, France : décès de Louis, dauphin de France, fils ainé de Louis XVI
  • 13 juin, France : trois membres du clergé poitevin se joignent au tiers état : René Le Cesve, Ballard, Jallet.
  • 14 juin, France : six autres membre du clergé se joignent au tiers état, parmi lesquels l'abbé Grégoire.
  • 17 juin, France : proclamation de l'Assemblée nationale : après une proposition de Sieyès, le tiers état décide de se constituer en Assemblée nationale[2].
  • 19 juin, France :
    • Barère publie le 1er numéro du « Point du jour » ;
    • de nouveaux délégués du Clergé se joignent au tiers état ;
    • le clergé décide de se joindre au Tiers par 149 voix contre 137. Le roi annonce un lit de justice pour le 23 juin.
  • 20 juin : serment du Jeu de Paume[2]. Les députés de l'Assemblée nationale jurent de ne pas se séparer avant d'avoir donné une Constitution à la France.
  • 22 juin, France :
    • le roi concentre ses troupes qui arrivent autour de Paris (40000 hommes) sous les ordres du maréchal de Broglie;
    • l'Assemblée nationale se réunit à l'église Saint-Louis à Versailles.
  • 23 juin, France :
    • séance royale[3]. Le roi ordonne aux députés de siéger par ordre séparé, annule toutes les décisions du Tiers et propose un programme de réforme conforme aux pratiques de la monarchie consultative. À l’issue de la séance royale, le Tiers refuse de quitter la salle ;
    • apostrophe apocryphe de Mirabeau : « Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes »;
    • l'Assemblée nationale déclare inviolable la personne de ses députés ;
    • création du Club breton.
  • 24 juin, France : le clergé vient siéger avec le Tiers.
  • 25 juin, France : 47 députés de la noblesse, dont Stanislas de Clermont-Tonnerre, Louis Alexandre de La Rochefoucauld d'Enville, Philippe Egalité, duc d'Orléans ont rallié l'Assemblée nationale.
  • 27 juin, France : le roi ordonne aux députés de la noblesse de rejoindre les élus du tiers état et du clergé. Le vote se fera par tête et non par ordre.
  • 28 juin : premier numéro du Patriote français de Brissot.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. History of Kentucky, Genealogical Publishing Com (ISBN 9780806345642, présentation en ligne)
  2. a et b Éric Ghérardi, Constitutions et vie politique de 1789 à nos jours, Armand Colin, (ISBN 9782200257743, présentation en ligne)
  3. Madame de Staël, Considérations sur les principaux événements de la révolution française, Paris, Charpentier, (présentation en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :