Juan Carlos Cáceres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cáceres.
Juan Carlos Cáceres
Juan Carlos Cáceres.jpg
Naissance
Décès
(à 78 ans)
Périgny, France
Nationalité
Activités
musicien, peintre, professeur de l'histoire de l'art.
Mouvement
jazz, tango

Juan Carlos Cáceres est un artiste multidisciplinaire argentin né le à Buenos Aires et mort le à Périgny (France). Peintre et professeur d'histoire de l'art, Cáceres est surtout connu en tant que musicien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Juan Carlos Cáceres étudie aux Beaux-Arts[1].

Musique[modifier | modifier le code]

Juan Carlos Cáceres pratique le piano et le trombone depuis les années 1960. Il s'établit à Paris en mai 1968 et se consacre à la musique[1],[2]. Dans les années 1970, le pianiste fonde et dirige les ensembles instrumentaux Malon et Gotan[2]. Il fonde Tangofon en 1992. Son 1er album solo est édité en 1993 par Celluloïd[3]. Son album Murga Argentina fait partie des premières références éditées par Mañana, le label discographique fondé par Eduardo Makaroff[1].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Son livre Tango negro paraît en 2010[4],[5]. En 2013, le cinéaste angolais Dom Pedro lui consacre un documentaire intitulé Tango Negro, les origines africaines du tango[1].

Style musical[modifier | modifier le code]

Juan Carlos Cáceres dit vouloir « rendre à l'Afrique sa place légitime dans la culture argentine » et montrer son influence dans des genres musicaux comme le tango, la milonga, le candombe et la murga[1],[2].

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • (es) Tango negro : la historia negada: orígenes, desarrollo y actualidad del tango, Planeta,‎ , 197 p. (ISBN 9789504923466)

Discographie partielle[modifier | modifier le code]

Solo[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Solo (Celluloïd)
  • 1995 : Sudacas (Celluloïd)
  • 1997 : Intimo (Celluloïd)
  • 1998 : Tango Negro (Celluloïd)
  • 2000 : Tocá Tangó (Celluloïd)
  • 2005 : Murga Argentina (Mañana)
  • 2007 : Utopia (Mañana)
  • 2011: Noche de carnaval (Mañana)

Tango Negro Trio[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Tango Negro Trio (Felmay)
  • 2006 : Tango Que me Hiciste Mal (Felmay)
  • 2008 : La Vuelta del Malon (Felmay)
  • 2011 : No me Rompes las Bolas (Felmay)

Artiste invité[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Terez Moncalm, Macadam Tango (Justin Time Records)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]