Journée de la Terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Journée de la Terre ( يوم الأرض, Yom al-Ard; יום האדמה, Yom Ha'adama) , le 30 mars, est un jour de commémoration pour le peuple palestinien marquant le souvenir des événements de ce jour en 1976.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le , les juifs annoncèrent sa décision de confisquer 25 000 dunums de terre (2500 hectares) en Galilée. À la suite de cette décision, les Palestiniens répliquèrent par la grève générale, suivant le mot d’ordre lancé par la Conférence Nationale pour la Défense des Terres Arabes (front constitué en , réunissant des villageois, maires et conseillers municipaux des principaux villages arabes, en Galilée et dans la région du Triangle, la seconde région de peuplement arabe en importance à l’intérieur d’Israël) avec les chefs traditionnels de la communauté druze et chefs tribaux des bédouins du Néguev. La grève eut lieu le . La présence de l'armée israélienne en mission de sécurité, transforma la grève en manifestation, puis en révolte. En même temps, les Palestiniens de Cisjordanie et Gaza se mirent en grève. Bilan de la journée : 6 morts, une centaine de blessés et des centaines d'arrestations. [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le 30 mars 1976, la Journée de la Terre en Palestine. International Solidarity Movement, 30 mars 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]