Joseph Victorien Sicard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sicard.

Joseph Victorien Sicard
Joseph Victorien Sicard

Naissance
Caunes-Minervois (Aude)
Décès (à 39 ans)
Dresde (Allemagne)
Mort au combat
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1793-1813
Distinctions Baron de l'Empire
Officier de la Légion d'honneur

Joseph Victorien Sicard, né le à Caunes-Minervois, et mort le à Dresde, est un général de brigade français du Premier Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Engagé le 20 mars 1793, aux 5e bataillon de volontaires de l'Aude, il s'illustre en Italie où il est blessé à Arcole. Il entre aux chasseurs à pied de la Garde. Colonel-major de la Jeune Garde, il devient général de brigade le 13 avril 1813. Le 21 mai 1813, il est gravement blessé à Wurschen lors de la bataille de Bautzen et meurt de ses blessures à Dresde le 13 juin.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de l'Empire le 20 décembre 1808 (lettres patentes).
  • Baron de l'Empire le 15 mars 1810 (décret), 23 mai 1810 (lettres patentes).
  • Officier de la Légion d'honneur le 14 juin 1806.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Armoiries Nom du chevalier et blasonnement
Orn ext chevalier de l'Empire.svg
Blason à dessiner.svg


Chevalier Joseph Victorien Sicard et de l'Empire, lettres patentes du 20 décembre 1808.

D'azur, à la lance antique d'or posée en pal accostée en chef de deux étoiles le tout d'argent, adextrée d'un demi vol d'or et sénestrée de même ; chevron de gueules au signe des chevaliers occupant le tiers de l'écu et brochant sur le tout - Livrées : bleu, blanc et jaune.

Figure Nom du baron et blasonnement
Orn ext baron de l'Empire OLH.svg
Blason à dessiner.svg


Armes du baron Joseph Victorien Sicard et de l'Empire, décret du 15 mars 1810, lettres patentes du 23 mai 1810, officier de la Légion d'honneur

Coupé, au premier parti à dextre de sinople à la lance en pal d'argent, adextrée et senestrée d'une étoile de même ; à sénestre des barons tirés de l'armée ; au deuxième d'azur au vol ouvert d'or, surmonté de deux têtes de lion, arrachée d'argent - Livrées : les couleurs de l'écu. Le verd en bordure seulement.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Napoléon, La Garde Impériale d'Alain Piegeard
  • http://thierry.pouliquen.free.fr/noblesse/NoblesseShSi.htm
  • Vicomte Révérend, Armorial du premier empire, tome 4, Honoré Champion, libraire, Paris, , p. 249.
  • Georges Six, Dictionnaire biographique des généraux & amiraux français de la Révolution et de l'Empire (1792-1814), Paris : Librairie G. Saffroy, 1934, 2 vol., p. 455-456

Article connexe[modifier | modifier le code]