Joseph Ier du Kongo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joseph Ier du Kongo
Fonction
Manikongo
-
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
ChefVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille

Joseph Ier du Kongo (en kikongo Mpasi a Nkanga ou Ndo Zozi Ier et José Ier en portugais) Manikongo du royaume du Kongo de 1780 à .

Contexte[modifier | modifier le code]

Après la mort en 1779 d'Alvare XI du Kongo du clan Kinlaza du sud, avant son compétiteur Pierre V, un conflit éclate entre Dom José de la faction Nkondo Kinlaza et le Kanda Mbamba Lovata représenté par Alvaro. Le « Régent » de Pierre V attaque le successeur d' Alvare XI, qui est contraint de se retirer dans son fief de Mukondo. Toutefois José bénéficie de l'appui des missionnaires qui l'aident après une grande bataille le à s'emparer de Sao Salvador à la tête de 30 000 hommes[1]. Ce coup de force met fin définitivement à la rotation pacifique de la royauté entre les Kanda instaurée par Pierre IV du Kongo. La capitale est une nouvelle fois incendiée mais il est couronné sous le nom de Joseph Ier le 15 décembre de la même année [2]. Le nouveau souverain nomme son jeune frère Afonso duc de Mpemba et un autre de ses frères André duc de Mpangu. Sa victoire est telle que lorsqu'il meurt le titre royal passe sans contestation à son frère Afonso couronné sous le nom d'Alphonse V du Kongo le

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John K. Thorton, A history of west central Africa to 1850, Cambridge, Cambridge University Press, , 365 p. (ISBN 978-1-107-56593-7), p. 278
  2. (en) John K. Thorton « Mbanza Kongo/Sao Salvador Kongo's Holy City » dans: David M. Andreson & Richard Rathbone Africa's Uban Past James Currey Ltd Oxford (ISBN 9780852557617) p. 73-74.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) John K. Thorton, « Mbanza Kongo/Sao Salvador : Kongo's Holy City », dans David M. Anderson et Richard Rathbone (éd.), Africa's Urban Past, Oxford, James Currey, Portsmouth, Heinemann, 2000 (ISBN 978-0-325-00221-7), pp. 73-78.
  • (en) John K. Thorton, A history of west central Africa to 1850, Cambridge, Cambridge University Press, , 365 p. (ISBN 978-1-107-56593-7), p. 278