Alvare IV du Kongo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alvare IV
Titre
Roi du Kongo

(4 ans, 11 mois et 17 jours)
Prédécesseur Ambroise
Successeur Alvare V
Biographie
Dynastie Kanda Kwilu
Nom de naissance Álvaro Nzinga a Nkuwu
Date de naissance
Lieu de naissance Mbanza-Kongo
Date de décès
Lieu de décès Mbanza-Kongo
Père Alvare III du Kongo
Religion Catholicisme
Résidence Mbanza-Kongo

Alvare IV du Kongo
Monarques du Kongo

Alvare IV du Kongo, connu sous le nom de Nzinga a Nkuwu en kikongo et Álvaro IV Afonso en portugais, né vers 1610, fut roi du Kongo de 1631 à sa mort en 1636[1]

Origine et règne[modifier | modifier le code]

Alvare IV, second fils d'Alvare III du Kongo, est un adolescent âgé de 11 ans lorsqu'il qui est porté au trône le après l'assassinat de son frère le roi Ambrosio[2] Il arrive au pouvoir pendant une période de grande confusion et, sans l'intervention de ses favoris les futurs rois Álvaro VI et Garcia II, son règne aurait été encore plus bref.

En 1633 Daniel da Silva, duc de Mbamba, nommé par le roi Ambroise, et oncle du souverain, marche sur la capitale de Sao Salvador avec 12.000 hommes sous prétexte de « protéger son neveu des étrangers ». Le roi s'enfuit avec ses protecteurs qui livrent une bataille rangée contre les forces de Silva dans un marécage. Les frères de la famille Lukeni, Álvaro et Garcia, sont victorieux da Silva blessé par une flèche . Le roi récompense ses deux fidèles l'ainé Álvaro Nkanga devient du duc Mbamba et le cadet Garcia Nimi marquis de Kiova à la frontière du Soyo. Álvaro IV est destitué et il meurt probablement empoisonné le . Álvaro V, son demi-frère qui est un cousin des frères Lukeni, monte sur le trône, mettant fin au règne du Kanda Kwilu au profit du Kanda Mpanzu[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en + de) Peter Truhart, Regents of Nations, Münich, K. G Saur, 1984-1988, 4258 p. (ISBN 978-3-598-10491-6 et 3-598-10491-X), p. 238, Art. « Costal states / Küstenstaaten Bakongo (Kongo)  ».
  2. (en) John K. Thornton, A history of west central Africa to 1850, Cambridge, Cambridge University Press, , 365 p. (ISBN 978-1-107-56593-7), p. 154.
  3. (en) John k. Thornton Op.cit p. 159 .

Sources[modifier | modifier le code]