Joseph Dessauer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Dessauer
Josef Dessauer.jpg

Joseph Dessauer

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
MödlingVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Activités
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Œuvres réputées
Dominga oder Die Freier von Oléron (d), Lidwinna (d), Ein Besuch in Saint-Cyr (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Josef Dessauer est un compositeur et pianiste autrichien né en Bohême à Prague, dans le royaume de Bohême, le et mort à Mödling, près de Vienne, le .

C'était un émule de Schubert[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille juive très fortunée[2], Joseph Dessauer étudie le piano à Prague avec Friedrich Dionys Weber et la composition avec Wenzel Johann Tomaschek. Par la suite, il débute dans la carrière musicale comme compositeur de chansons populaires, allemandes ou italiennes, qui connaissent un succès notable, avant de devenir compositeur d'opéras, qui, pour la plupart, ne seront pas mis en scène.

Dès 1821, il s'établit à Vienne, mais il effectue tout au long de sa vie de nombreuses tournées sur le continent européen.

Il reste connu pour avoir été l'ami de nombreux compositeurs de son temps, en particulier Rossini, Schubert, Berlioz, Mendelssohn, Liszt et Chopin qui lui a dédié plusieurs partitions majeures.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Lidwinna (1836)
  • Paquita (1851)
  • Domingo (1860)
  • Oberon (jamais représenté)

Chansons[modifier | modifier le code]

  • Verschwiegenheit
  • Das Gebet
  • Wie Glücklich
  • Am Strande
  • Ich Denke Dein
  • Das Zerbrochene Ringlein

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nouveau Larousse illustré, dir. Claude Augé, T. 3, 1897-1904
  2. Dont le père Aron Dessauer se convertit au catholicisme en 1817

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]