Joseph Carrara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carrara.
Joseph Carrara
Joseph Carrara et Jean Dumont.JPG

Joseph Carrara (à gauche) en compagnie de l'ancien coureur Jean Dumont sur le Tour de l'Ain 2017.

Informations
Naissance
Nationalité
Équipes professionnelles
1958-1962 Liberia
1963-1966 Pelforth-Sauvage-Lejeune
Principales victoires

1 étape dans les grands tours
Tour d'Italie (1 étape)
1 course par étapes

Tour de Catalogne 1964

Joseph Carrara (né le à Hauteville) est un coureur cycliste français. Professionnel de 1958 à 1966, il a notamment remporté une étape du Tour d'Italie 1962 et le Tour de Catalogne en 1964.

Il est en 2014 retraité à Cormaranche-en-Bugey dans l'Ain[1].

Carrière amateur[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts dans le club d'Hauteville dans lequel il comptera comme coéquipier Roger Pingeon également natif de la ville[2].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Peu ou pas payé pendant les périodes hivernales, Joseph Carrara est contraint d’exercer une autre profession pendant ces périodes, en général maçon[1].

Lors de Paris-Nice 1963, le 17 mars, alors qu'il est second au classement des grimpeurs et 15e au général, il heurte une Simca Aronde sur la promenade des Anglais alors même qu'il est échappé[1] : il reste trois jours dans le coma à l'hôpital Saint-Roch[1].

En 1964, il remporte le classement final du Tour de Catalogne durant lequel il remporte la 4e étape[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1962 : abandon (12e étape)

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 1962 : abandon, vainqueur de la 5e étape

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Guy Domain, « Joseph Carrara : « J’ai du être vacciné avec des rayons de roues de vélo ! » », Le Progrès (édition de l'Ain), no 51944,‎ , p. 12 (lire en ligne).
  2. Roger Guillerminet, Roger Pingeon, Saint-Cyr-sur-Loire, Alan Sutton, , 224 p. (ISBN 978-2849101469), p. 23.

Lien externe[modifier | modifier le code]