Josée Lapeyrère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lapeyrère (homonymie).
Paris, 2004

Josée Lapeyrère, née dans le Gers en 1944 et morte le , est une écrivain française. Elle était psychanalyste et appartenait à l'Association lacanienne internationale.

Tout à la fois analyste, écrivain et plasticienne, le travail de Josée Lapeyrère a pour caractéristique de déborder les frontières entre art et littérature. Elle a ainsi toujours travaillé sur la rencontre entre supports et écriture. Ce travail l'a amenée à exposer aussi bien seule (Musée national d'Art moderne au centre Pompidou) qu'avec le collectif MADI[1] auquel elle participait (Milan, Saragosse, Maubeuge, Paris, Buenos-Aires, FIAC, Madrid, Musée Reina Maria Sofia, 1997, à la Foire de Rome, en Hongrie). C'est en ce sens que durant la dernière année de sa vie elle s'est consacrée à la création d'œuvres plastiques littéraires qu'elle appelait in votos[2].

Josée Lapeyrère a participé au collectif artistique Paso Doble fondé par Francesco Forlani en 1995. Avec certains membres de ce groupe à géométrie variable elle a mis en scène ses textes (sous la forme de "comédies-éclairs") dans le cadre du Nouveau Théâtre Synthétique (avec Émilie Leconte, Patrick Chevaleyre et Esteban Buch).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Personnelles
  • Là est ici, Gallimard, 1976
  • La Quinze-Chevaux, Flammarion, 1987
  • La 15 CV, Séguier, 1989
  • Comment faire le Tour, éloge de la course, Point Hors-ligne, 1992
  • Belles Joues les géraniums, Flammarion, 1994
  • Éloge du coureur (réédition), 1998, Al Dante
  • Les Nappes, avec J.J. Ceccarelli, 1998, Al Dante
  • Aucune des choses rencontrées en mer et qu'on ne remarque pas, n'est un arbre, avec J.J. Ceccarelli, Le Bleu du ciel, 1998
  • Entre 2 et 3, avec Thierry Cauwet, Al Dante, 1999
  • 1/0, Ulysse fin de siècle, 2000
  • Soundioulou Cissokho, roi de la kora, Allalaké, Dakar, 2000
  • Mon mari était pâtissier, l’attentive, 2002
  • La grammaire en forêt, Farrago-Leo Scheer, juin 2003
  • 1,2,3,4,5,6,7,8 jeux avec J.J.Ceccarelli, 2003
Collectives
  • Fontaines, Argraphie, 1990
  • Serge Gavonsky (dir.), 5 Contemporary French Women Poets, New-York, 1997 (Grangaud, Risset, Giraudon, Lapeyrère, Kaplan, Portugal)
  • Ouvrier vivant, Al Dante, 1999

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mouvement d'art géométrique fondé par C.Arden Quin.
  2. Interview de josée Lapeyrère durant l'installation des "in votos" à Limoges en octobre 2007. Festival Raoul Hausmann organisé par New Al Dante. Et après ?

Liens externes[modifier | modifier le code]